MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS SENEGAL: NGOUDIANE DOTÉ D’UN FOYER DE FEMMES ET D’UNE UNITÉ DE TRANSFORMATION DE PRODUITS CÉRÉALIERS MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin) MAP Tunisie: Trois terroristes tués dans le centre-ouest du pays (autorités) LINA Liberia: Senate Commits To Addressing Health Constraints Via Budgetary Allotments LINA Liberia Embraces IMF Capacity Development

Le Togo devient membre de l’Africa Finance Corporation


  5 Décembre      29        Economie (22816), Finance (3730), Photos (20630),

   

Abidjan, 4 déc (AIP) – La République du Togo est devenue le 20ème État membre de l’Africa Finance Corporation (« AFC » ou « le Groupe »), l’institution financière de développement des infrastructures leader en Afrique.

L’adhésion du Togo à l’AFC en fait également le 12e État membre d’Afrique de l’Ouest après le Nigeria, la Guinée-Bissau, le Ghana, le Sierra Leone, la Gambie, le Liberia, la Guinée, le Tchad, le Cap-Vert, le Bénin et la Côte d’Ivoire, selon un communiqué.

Ces dernières années, la croissance du Togo a été l’une des plus importantes sur le continent, avec une moyenne de plus de 5 % depuis le début de la crise sur les matières premières (2011), par rapport à une moyenne de moins de 4 % pour le reste du continent pour la même période. Le pays bénéficie également d’un taux d’inflation considérablement faible, supposé atteindre seulement 0,5 % en 2018. Comme le note la Banque mondiale, ceci est le résultat de la discipline fiscale du Togo et de sa politique monétaire avisée.

La réduction des dépenses de capital public a cependant engendré une croissance plus lente de 0,5 % pour l’économie togolaise en 2017 (4,5 %) par rapport à 2016, le secteur de la construction ayant été le secteur le plus touché.

Le gouvernement du Togo a lancé en août 2018 le Plan national de développement (PND), qui vise à attirer 5,4 milliards de dollars d’investissement du secteur privé, en considérant le secteur des infrastructures comme une priorité en termes d’investissement. Les projets actuellement réservés comprennent, entre autres, le port de Lomé, une plateforme aéroportuaire et une infrastructure ferroviaire.

Fondée en 2007, l’AFC investit dans cinq secteurs d’infrastructures, l’électricité, les télécommunications, le transport et la logistique, les ressources naturelles et les industries lourdes. A ce jour, le groupe a investi 4,5 milliards de dollars dans 28 pays africains.

(AIP)

kam

Dans la même catégorie