MAP Des pays de l’Afrique australe signent l’ »Appel de Tanger » pour l’expulsion de la pseudo « rasd » de l’UA (journal lésothien) APS PIDA : Dakar2 liste des mesures concrètes à prendre pour le financement des projets APS Le déficit infrastructurel réduit la productivité de 40% (Premier ministre) MAP « Appel de Tanger »: Le processus d’exclusion de la pseudo rasd de l’Union Africaine est initié (média africain) APS A Neuchâtel Xamax, Amadou Dia Ndiaye veut ‘’ouvrir une nouvelle page’’ de sa carrière APS Le pilote du président Houphouët-Boigny donné en exemple à la jeune génération par un journaliste ivoirien APS Amélioration du cadre de vie : 500 jeunes seront recrutés à Kolda (ministre) ANP CHAN ALGÉRIE 2023: le Niger termine 4ème de la compétition ACI Les sénateurs appelés à chercher l’excellence dans les actions de contrôle parlementaire ACI Handball: Younès Tatby confirmé comme sélectionneur des Diables rouges séniors dames jusqu’en 2024

LE TOGO SIGNE UN ACCORD DE FINANCEMENT DE 7,9 MILLIARDS DE FCFA AVEC L’UE ET LA BAD


  17 Décembre      63        Economie (17251),

   

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya a signé un accord de financement avec l’Union Européenne (UE) et la Banque Africaine de Développement (BAD), le mardi 17 décembre à Lomé, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui au volet social du programme CIZO d’électrification rurale du Togo (PRAVOST).

La convention signée d’un montant de 7, 9 milliards FCFA est destinée à la mise en œuvre du PRAVOST. Ce projet est financé par l’UE à hauteur de 82%, 8% par le gouvernement et 7% par la BAD. A cela s’ajoute 821,3 millions FCFA mis à la disposition du gouvernement par la BAD pour soutenir le Plan national de développement (PND). Ces financements permettront respectivement de renforcer la résilience communautaire de 500 localités rurales à travers l’accès à l’énergie scolaire et de contribuer à l’appropriation de la mise en œuvre du PND.

Le PRAVOST comprend trois composantes. La première inclut l’électrification de 314 centres de santé, l’équipement de 122 autres en chauffe-eau solaires, 400 adductions d’eau potables et le déploiement de 600 pompes solaires d’irrigation. La deuxième vise l’électrification d’environ 2000 ménages par des mini-réseaux et une troisième qui prend en compte la mise en place d’une plateforme PayGo pour l’intégration des payements et collectes de données.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre des Mines et des Energies, Dédériwè Ably-Bidamon et des représentants des ministères sectoriels et les autres acteurs intervenant dans le projet. Elle a été marquée par le paraphe et l’échange des documents entre le ministre Sani Yaya et la directrice générale du département Afrique de l’Ouest de la BAD au Togo, Mme Akin-Olugbade Marie Laure.

Le ministre Sani Yaya a indiqué que le PRAVOST est inscrit dans la stratégie d’électrification du pays lancé en juin 2018 par le gouvernement.

Pour lui, il cadre parfaitement avec le PND et s’aligne avec l’Objectif de développement durable (ODD) N°7 qui est de garantir l’accès à tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, et à un coût abordable. « L’accès à l’énergie est essentiel au développement. C’est un besoin vital pour la population. Le président de la République a placé son mandat dans une perspective sociale centrée sur l’amélioration des conditions de vie des populations. Il était donc important de trouver une solution qui permette de fournir l’électricité à un plus grand nombre. C’est ce qui a motivé la mise en œuvre du programme Cizo qui s’appuie largement sur les hors-réseaux », a expliqué le ministre. Il a remercié les partenaires au développement pour leur accompagnement et convié les acteurs de la mise en œuvre du projet à une bonne gestion.

La directrice générale du département Afrique de l’Ouest de la BAD au Togo, Mme Akin-Olugbade Marie Laure et chargé d’affaires de la Délégation de l’UE, Bruno Hanses ont souligné que le projet vise à accompagner le Togo dans la mise en œuvre du PND pour permettre à la majorité des Togolais d’améliorer leurs conditions de vie à travers un accès universel à l’énergie renouvelable. Ils ont souligné que l’aboutissement du projet est le fruit d’une étroite collaboration entre l’UE, la BAD et les départements ministériels impliqués dans le projet.  Pour les deux personnalités, le projet aura un impact important sur les populations rurales notamment les ménages, les petits agriculteurs vulnérables au changement climatique dans les zones hors réseaux. Ils ont réaffirmé la disponibilité de leurs institutions respectives à accompagner le Togo dans sa quête de développement et de bien-être. ATOP/TF/OAF

Dans la même catégorie