NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Le trafic routier Niger- Benin rétabli


  27 Septembre      18        Travaux publics (446),

   

Niamey, 27 Septembre (ANP) – le trafic Niger –Benin interrompu le 6 septembre dernier à la suite de l’effondrement d’un pont à Malanville au Benin a repris le 24 septembre après la réalisation d’une déviation, a annoncé le 26 septembre le Directeur de Cabinet du ministre nigérien des transports, Amadou Issifi Diallo.

 »La réalisation d’une déviation reliant Malanville(Benin) à Gaya (Niger) a permis la reprise du trafic depuis le 24 septembre à onze heure  », a-t-il détaillé, annonçant le lancement des travaux de construction dans un délai de 45 jours d’un nouveau pont à l’initiative des autorités béninoises ».

Il a ajouté que le gouvernement nigérien de concert avec les autorités du Bénin, du Nigéria et du Burkina Faso a pris  »toutes les dispositions adéquates pour assurer l’approvisionnement régulier de notre pays en marchandises diverses, en vue de le mettre à l’abri d’éventuelles pénuries et préserver son potentiel d’exportation », a-t-il détaillé, au cours d’une réunion d’information des acteurs des transports.

Au nombre des mesures envisagées, le directeur de cabinet a cité l’installation d’un pont mobile de l’armée nigérienne, la réalisation des voies de contournement selon l’itinéraire Burkina et Nigeria et celles qui passent par le territoire du Nigeria, a annoncé le responsable nigérien.

Les autorités concernées ont permis la sécurisation des marchandises et d’éviter le paiement des faux frais, a-t-il rassuré, notant qu’une rallonge de cinq jours sur les délais a été accordée aux marchandises à destination du Niger.

Le Niger, pays enclavé dépend en grande partie du port de Cotonou à 1000km, le plus proche pour ses approvisionnements et ses exportations.

Dans la même catégorie