ANP Journée mondiale de l’eau : Rendre cette ressource accessible à tous d’ici 2030 AIP La ville de Casablanca est un hub de la Smart City en Afrique (Dg Casa Events) AIP Une convention signée pour l’achat de 200.000 t de noix de cajou origine Côte d’Ivoire AIP Un groupe vietnamien veut implanter une usine de transformation de l’anacarde en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire: Félix Anoblé exhorte les acteurs des PME à plus de professionnalisme MAP Le Maroc, l’OCDE et le Conseil mondial de l’eau s’associent en faveur de la sécurité de l’eau en Afrique AIP La Côte d’Ivoire obtient son ticket pour la coupe du monde de la boulangerie MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)

Le trafic routier Niger- Benin rétabli


  27 Septembre      33        Travaux publics (461),

   

Niamey, 27 Septembre (ANP) – le trafic Niger –Benin interrompu le 6 septembre dernier à la suite de l’effondrement d’un pont à Malanville au Benin a repris le 24 septembre après la réalisation d’une déviation, a annoncé le 26 septembre le Directeur de Cabinet du ministre nigérien des transports, Amadou Issifi Diallo.

 »La réalisation d’une déviation reliant Malanville(Benin) à Gaya (Niger) a permis la reprise du trafic depuis le 24 septembre à onze heure  », a-t-il détaillé, annonçant le lancement des travaux de construction dans un délai de 45 jours d’un nouveau pont à l’initiative des autorités béninoises ».

Il a ajouté que le gouvernement nigérien de concert avec les autorités du Bénin, du Nigéria et du Burkina Faso a pris  »toutes les dispositions adéquates pour assurer l’approvisionnement régulier de notre pays en marchandises diverses, en vue de le mettre à l’abri d’éventuelles pénuries et préserver son potentiel d’exportation », a-t-il détaillé, au cours d’une réunion d’information des acteurs des transports.

Au nombre des mesures envisagées, le directeur de cabinet a cité l’installation d’un pont mobile de l’armée nigérienne, la réalisation des voies de contournement selon l’itinéraire Burkina et Nigeria et celles qui passent par le territoire du Nigeria, a annoncé le responsable nigérien.

Les autorités concernées ont permis la sécurisation des marchandises et d’éviter le paiement des faux frais, a-t-il rassuré, notant qu’une rallonge de cinq jours sur les délais a été accordée aux marchandises à destination du Niger.

Le Niger, pays enclavé dépend en grande partie du port de Cotonou à 1000km, le plus proche pour ses approvisionnements et ses exportations.

Dans la même catégorie