LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Le trafic routier Niger- Benin rétabli


  27 Septembre      48        Travaux publics (466),

   

Niamey, 27 Septembre (ANP) – le trafic Niger –Benin interrompu le 6 septembre dernier à la suite de l’effondrement d’un pont à Malanville au Benin a repris le 24 septembre après la réalisation d’une déviation, a annoncé le 26 septembre le Directeur de Cabinet du ministre nigérien des transports, Amadou Issifi Diallo.

 »La réalisation d’une déviation reliant Malanville(Benin) à Gaya (Niger) a permis la reprise du trafic depuis le 24 septembre à onze heure  », a-t-il détaillé, annonçant le lancement des travaux de construction dans un délai de 45 jours d’un nouveau pont à l’initiative des autorités béninoises ».

Il a ajouté que le gouvernement nigérien de concert avec les autorités du Bénin, du Nigéria et du Burkina Faso a pris  »toutes les dispositions adéquates pour assurer l’approvisionnement régulier de notre pays en marchandises diverses, en vue de le mettre à l’abri d’éventuelles pénuries et préserver son potentiel d’exportation », a-t-il détaillé, au cours d’une réunion d’information des acteurs des transports.

Au nombre des mesures envisagées, le directeur de cabinet a cité l’installation d’un pont mobile de l’armée nigérienne, la réalisation des voies de contournement selon l’itinéraire Burkina et Nigeria et celles qui passent par le territoire du Nigeria, a annoncé le responsable nigérien.

Les autorités concernées ont permis la sécurisation des marchandises et d’éviter le paiement des faux frais, a-t-il rassuré, notant qu’une rallonge de cinq jours sur les délais a été accordée aux marchandises à destination du Niger.

Le Niger, pays enclavé dépend en grande partie du port de Cotonou à 1000km, le plus proche pour ses approvisionnements et ses exportations.

Dans la même catégorie