APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Le trophée de la meilleure initiative publique décerné à l’ARPCE


  22 Octobre      25        Innovation (317), Téchnologie (882),

   

Brazzaville, 22 OCT (ACI)- L’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electroniques (ARPCE) a présenté le 22 octobre à Brazzaville, le trophée de la « Meilleure initiative publique» pour l’année 2016 décerné par Awards Africa Telecom People (ATP).

Ce prix a été attribué lors de la 12ème édition des ATP le 6 octobre dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire par rapport à la performance et la responsabilité sociale de Yekolab. Il consacre aussi, les efforts du Régulateur congolais couplés à ceux de l’opérateur de téléphonie mobile MTN Congo dans la mise en place du centre d’excellence qui offre gratuitement aux jeunes congolais des formations qualifiantes dans les métiers du numérique.

Cette 12ème édition s’est tenu sous les auspices du ministre ivoirien de la Poste et es !technologies de l’Information et de la Communication, M. Bruno Nabagné Kone, en présence d secrétaire général de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT), M. Adboulkarim Soumaila et réuni plus de 2300 participants venus de plus d’une cinquantaine d’entreprises d’Afrique et d’ailleurs.

Rappelant qu’en 2014, l’ARPCE avait reçu le prix de « Meilleur Régulation et meilleur gouvernance en Afrique Centrale », cette deuxième distinction réaffirme la vision de cette agence de faire entrer le Congo dans le Top 5 des pays africains leaders des Postes et des Communications Electroniques. Cette institution appuis également des divers initiatives tels que JCertif, IT forum et très prochainement les « Universités du Numérique ».

Yékolab est une plate-forme financé par l’ARPCE à près de 500 millions FCFA par année sans compter les charges et permet aux étudiants d’acquérir une expertise reconnue dans le domaine stratégique des TIC dans le but d’aider le Congo à relever les défis technologiques de l’heure. A ce jour plus de 130 hommes et femmes ont été formés sans compter les entreprises.

Fière de voire que les efforts fournis soient reconnus au niveau international, le directeur général de l’ARPC E, M. Yves Castanou a fait savoir que la vision de son agence est de faire rentrer le Congo au Top5 des pays africains leaders dans le les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). « Nous devons investir dans le capital humain afin que le Congo puisse réellement se développes et nous sommes dans la bonne voie», a-t-il ajouté.

Il a en outre souligné la nécessité d’investir dans les hommes en les formant, selon lui, un peuple formé est un peuple fort, la meilleure manière de faire du Congo un pays numérique, de former des ressources humaines, ce qui est important ce n’est pas l’argent mais des ressources humaines. En soutenant Yékolab, l’ARPCE contribue à faire émerger des talents et à promouvoir l’entrepreneuriat dans le secteur des TIC, un secteur à forte valeur ajoutée, a poursuivi M. Castanou.

A cette occasion, le président de Yekolab, M.Max Bonbhel a indiqué que ce prix représente les efforts fournis par le régulateur dans le but de promouvoir la culture numérique au Congo. Yékolab a besoin de plus de partenaires, ceux qui veulent transformer le pays car les ambitions sont grandes et le projet a besoin de plus pour aller plus loin, avant de lancer un appel aux filles et femmes d’intégrer la communauté des TIC et de s’engager et de s’appliquer dans ce domaine. (ACI)

Dans la même catégorie