MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze MAP Rwanda : M. Aujjar rend hommage aux victimes du génocide de 1994 MAP CIEA à Dakar : appel pour la mise en place des conditions d’une stabilité politique, institutionnelle, et sécuritaire en Afrique AIP Côte d’Ivoire/ La FIRAPE s’implante dans le Worodougou AIP Côte d’Ivoire/ Une randonnée pédestre pour tonifier la santé des populations de Séguéla AIP Côte d’Ivoire/ Des travaux de déguerpissement des artères de N’Douci

Le vice–Premier ministre Makiashi exprime sa compassion à la famille des musiciens chrétiens


  21 Janvier      37        Arts & Cultures (2293), Musique (428),

   

Kinshasa 21 Janv.2016 (ACP) Le vice-Premier ministre, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Willy Makiashi a exprimé sa compassion envers la grande famille des musiciens chrétiens, à la suite du décès samedi 16 janvier de l’artiste musicienne chrétienne Marie Misamu.
Au cours d’une audience accordée jeudi à Kinshasa au président de l’Association des musiciens chrétiens du Congo (AMCC), Pasteur Patrice Ngoy Musoko, le vice-premier ministre a présenté ses condoléances à la famille biologique du défunt soulignant que cette disparition aura un impact négatif dans le monde du travail.
Il a précisé à ce sujet qu’un orchestre ou tout autre ensemble musical est une entreprise qui peut replonger des gens au chômage à la mort du promoteur. Au-delà des pleurs, il a exhorté les musiciens chrétiens à la méditation pour voir comment rendre ce secteur créateur d’emplois.
Pour sa part, le pasteur Patrice Patrice Ngoy Musoko, président du comité organisateur des obsèques de l’illustre disparue, a indiqué que les échanges avec son hôte ont été assez édifiants .S’agissant du programme de dites obsèques, il a indiqué des contacts se prennent pour fixer l’opinion dans les 48 heures sur l’endroit où sera exposé le corps de la défunte.
D’ores et déjà, il a appelé tous les membres de l’AMCC à la grande rencontre prévue samedi prochain à l’Eglise Cité Bethel à Limete. Dans l’entre-temps, a-t-il ajouté, la famille du défunt reçoit les condoléances dans un pavillon de la Foire Internationale de Kinshasa.
Marie Misamu, rappelle-t-on est décédé samedi dernier à l’hôpital de l’Amitié sino-congolaise dans la commune de Ndjili, des suites d’une courte maladie. ACP/FNG./Kayu./JGD./Ndom.

Dans la même catégorie