ANP Ouverture à Paris de la 2ème Table Ronde des bailleurs et des partenaires au développement du Niger AMI Colloque à Nouakchott sur les relations Mauritano-Emiraties AMI La Première Dame: Nous devons être fiers de la proximité des services des personnes handicapées et de la mobilisation de ressources de l’Etat dans leur intérêt APS Les Lions peuvent être fiers de leur parcours ,selon Kalidou Koulibaly APS Oumar Pène reçoit le ‘’Prix de l’Excellence’’ de la CEDEAO pour son ‘’engagement’’ APS Plus de 250 milliards de francs CFA alloués au Développement communautaire et à la Solidarité nationale ANP Table ronde de Paris de financement du PDES : Le Niger compte mobiliser plus 10.670 milliards FCFA ANP Le Niger mobilise ses partenaires pour le financement du PDES AIP Un terrain de sport rénové et équipé mis à la disposition de l’orphelinat de Grand-Bassam AIP Point de la situation de la COVID-19 : un seul cas enregistré le 4 décembre 2022

Le village Moungoungui doté d’infrastructures communautaires


  21 Novembre      40        Infrastructure (294),

   

Brazzaville, 21 Novembre (ACI) – Le village Moungoungui, dans le district d’Enyelle, dans le département de la Likouala, est désormais doté de son propre poste de santé, d’un point d’eau et d’un bâtiment de trois salles de classes équipées de tables-bancs pour les élèves, des mobiliers pour les enseignants et d’un bloc administratif, rapporte un communiqué de presse du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Hcr).

Ces infrastructures communautaires ont été remises officiellement aux habitants de ce village par la représentante du Hcr au Congo, Mme Anne-Elisabeth Ravetto, le 18 novembre dernier dans cette localité, lors de sa mission effectuée dans le département de la Likouala.

Après la remise de ces infrastructures, elle s’est félicitée des progrès réalisés depuis 2021 et l’arrivée des réfugiés dans ledit village. «Nous devons catalyser un dynamisme favorisant et renforçant l’intégration au sein des populations à travers des activités soutenant l’autonomie des ménages et des communautés», a-t-elle dit.

Par ailleurs, elle a salué l’hospitalité et la solidarité dont jouissent les réfugiés en République du Congo. Aussi, elle s’est réjouie d’avoir constaté, durant sa mission de trois jours dans ce département, que les réfugiés vivent en harmonie avec la communauté locale.

De l’avis de Mme Ravetto, la République du Congo, particulièrement dans la Likouala, est un exemple d’intégration entre les populations. Elle a souligné que ce département reste confronté à beaucoup de défis qui peuvent compromettre les progrès en cours, notamment sur le plan socio-économique.

Face à cette situation, conformément au Pacte mondial pour les réfugiés de 2018, elle s’est engagée à poursuivre son plaidoyer auprès des autorités, des bailleurs de fonds, des institutions et des personnes de bonne volonté pour continuer à soutenir l’amélioration des conditions de vie des populations dans la Likouala.

Réitérant l’engagement du Hcr aux côtés du gouvernement congolais et saluant le soutien des bailleurs de fonds dans la recherche de solutions en faveur des réfugiés et des communautés qui les accueillent, elle a appelé à la solidarité en faveur des autorités et des populations de la Likouala pour la réalisation des projets et d’autres activités, afin d’améliorer les conditions de vie dans ce département.

Mme Ravetto a achevé son séjour de travail à Bétou, sur une note optimiste, en échangeant avec les groupements de réfugiés et de Congolais, sélectionnés pour le financement d’activités génératrices de revenus à Bétou. Elle a aussi échangé avec les bénéficiaires (Congolais et réfugiés) des transferts monétaires du projet de filets sociaux du gouvernement congolais, ‘’Lisungi’’, financé par la Banque mondiale.

Poursuivant son propos, elle a promis de faire le plaidoyer auprès de cette institution financière et du ministère en charge des Affaires sociales pour déployer le projet ‘’Lisungi’’ dans le département des Plateaux.

En outre, elle a fait savoir qu’après sa mission dans le département de la Likouala, elle se rendra dans le département du Pool, en passant par les Bureaux de terrain de Gamboma et des Plateaux qui accueillent près de 9.000 demandeurs d’asile.

Depuis le 31 octobre 2022, le Congo abrite 58.529 réfugiés et demandeurs d’asile, ceux de la Likouala en représentent 63,54%. Plus des deux tiers des 37.193 réfugiés enregistrés dans ce département vivent dans les districts de Bétou et d’Enyelle, a-t-on indiqué.

Dans la même catégorie