MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

Le Zimbabwe envisage d’utiliser les revenus miniers pour indemniser les fermiers blancs (ministre)


  8 Janvier      15        Société (27458),

   

Harare, 08/01/2021 -(MAP)- Le gouvernement zimbabwéen envisage d’utiliser les revenus miniers pour collecter les 3,5 milliards de dollars nécessaires pour indemniser les fermiers blancs, a indiqué vendredi le ministre zimbabwéen des Finances, Mthuli Ncube.

Les recettes de la compagnie zimbabwéenne Kuvimba Mining House seront utilisées « pour indemniser les anciens fermiers commerciaux blancs qui ont perdu leurs fermes en 2000 », a déclaré Ncube à la presse.

«Le Zimbabwe envisage également de vendre des actifs immobiliers et de s’endetter pour faire face à la facture de compensation», a-t-il ajouté, notant que le gouvernement a contracté trois sociétés de conseil pour l’aider à régler ce différend qui a duré pour deux décennies.

En plus d’indemniser les agriculteurs blancs, les bénéfices de la compagnie Kuvimba seront utilisés pour les paiements de la caisse des retraites en difficulté, a précisé le ministre.

En juillet 2020, le gouvernement Zimbabwéen avait approuvé un accord visant à indemniser les fermiers blancs dont les terres ont été expropriées par l’ancien président Robert Mugabe pour réinstaller les familles noires.

Le gouvernement Mugabe avait entrepris, il y a deux décennies, sa politique agraire en procédant parfois à des expulsions violentes de 4.500 fermiers blancs pour redistribuer leurs terres à 300.000 familles noires, en affirmant qu’il s’agit de corriger des déséquilibres fonciers coloniaux.

L’actuel président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, avait indiqué que la réforme agraire ne pouvait pas être abrogée mais que le paiement d’une compensation était essentiel pour rétablir les liens avec les pays occidentaux.

Ce pays d’Afrique australe, qui fait partie des pays les plus touchés par l’insécurité alimentaire, connait actuellement une inflation à trois chiffres, des coupures continues du courant et des pénuries de dollars américains, de médicaments et de carburants qui ont ravivé les souvenirs de l’hyperinflation de 2008 sous Mugabe.

Dans la même catégorie