NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

L’échangeur autoroutier auquel a contribué une banque marocaine inauguré par le président burkinabè


  15 Novembre      27        Economie (21994), Travaux publics (446),

   

Ouagadougou, 15/11/2018 (MAP) – Le plus grand échangeur autoroutier du Burkina Faso et de la sous-région, auquel a contribué financièrement le Groupe Bank of Africa (BOA), majoritairement détenu par BMCE-Bank (Banque marocaine du commerce extérieur), a été inauguré, jeudi, par le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence des membres du gouvernement et de hautes personnalités du pays des Hommes intègres, apprend-on de source officielle.

Cet ouvrage d’envergure qui a coûté environ 70 milliards de F CFA, soit plus de 106,7 millions euros, est le fruit d’un partenariat public-privé entre l’Etat burkinabè et le Groupe BOA. Les travaux de cette infrastructure avaient été lancés, le 4 décembre 2015, par le gouvernement de Transition et devaient durer 38 mois.

Avec cette nouvelle infrastructure, la capitale burkinabè aura été dotée de quatre échangeurs, après ceux de Ouaga-2000 (nouvelle ville près de Ouagadougou), de l’Ouest et de l’Est.

BOA-Burkina demeure ainsi un acteur-clé dans le financement de l’économie burkinabè. Pendant la dernière décennie, elle avait injecté presque 300 milliards de F CFA, chaque année, dans l’économie de ce pays ouest-africain.

Le Groupe BOA est actuellement implanté dans 18 pays, dont 8 en Afrique de l’Ouest et 8 en Afrique de l’Est et dans l’Océan indien, ainsi qu’en République démocratique du Congo et en France.

Né il y a plus de 30 ans au Mali, le Groupe BOA compte aujourd’hui plus de 6.000 collaborateurs.

Dans la même catégorie