GNA GNCCI establishes credit union to support businesses GNA Ghanaians are appreciative of President Akufo-Addo’s achievements- CVM GNA New National decentralisation policy and strategy to promote downward accountability and economic development GNA NADMO, police probe death of Ghanaian juvenile players AIP Côte d’Ivoire –AIP/Des journées de valorisation de l’agriculture pour faire revivre la coupe nationale du progrès (Présidente AVA) AIP Côte d’Ivoire –AIP/ Le ministre de l’Agriculture rend hommage aux producteurs de Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des kits scolaires offerts une école franco-arabe à Grand-Bassam APS FILIÈRE MIL : LE SUCCÈS D’UNE ASSOCIATION SÉNÉGALAISE INSPIRE D’AUTRES PAYS APS MACKY SALL INVITE LE SECTEUR PRIVÉ À INVESTIR DANS LA FILIÈRE LAIT APS KAFFRINE : MAYACINE CAMARA PROMET DE DISTRIBUER 15.000 MASQUES POUR LA VISITE DE MACKY SALL

L’échec désormais banni dans le circuit du cours primaire au Bénin


  9 Septembre      13        Société (22831),

   

Aplahoué, 09 Sept. 2020 (ABP) –Le président de la fédération départemen-tale des associations des parents d’élève (FéDAPE) du Couffo, Louis Enini Tingougui a, dans un entretien ce mardi avec l’ABP, indiqué que le ministre, à travers la note circulaire n°1315/MEMP/DC/SGM/D-INFRE/SP du 02 septembre 2020 relative à l’évaluation des apprentis-sages scolaires a mis fin aux d’échecs scolaires dans le circuit du cours primaire. L’échec, reconnait le président FéDAPE-Couffo, est une mau-vaise chose et le ministre a très bien fait d’y mettre du CI au CM2 parce que, rappelle-t-il, « quand on échoue on n’est ja-mais content et c’est quand on réussit qu’on est heureux ». A l’en croire, un écolier du CI à qui on annonce qu’il a échoué pourra penser qu’on lui demande de rester à la maison puisqu’il sera démotivé et ne cherchera plus à revenir. Or, rappelle-t-il, la nouvelle politique éducative du gouvernement est tous les enfants à l’école ». Ainsi, poursuit-il, « au CI quelles que soient les circonstances, l’apprenant passe en classe supérieure et ses connaissances pourront être renforcées et ce sera le même scé-nario au CE1 et au CM1.Il y a des étapes où on ne doit pas retenir l’enfant parce que fait-il savoir, « l’année suivante on doit pouvoir approfondir ses con-naissances pour qu’il puisse accéder à l’autre -cours ». Du cours préparatoire au cours moyen en passant par le cours élémen-taire, pense-t-il, on doit pouvoir accepter que l’enfant accède au second niveau pour approfondir ses -connaissances.Pour que la note circulaire n°1315/MEMP/DC/SGM/D-INFRE/SP du 02 septembre 2020 soit effective, Louis Enini Tingougui croit que chaque acteur dans le système, notamment les apprenants, les parents et les enseignants, ont un rôle à jouer. S’agissant des enseignants, le président FéDAPE/Couffo a insisté pour qu’ils aient un œil regardant sur le côté positif des appre-nants afin de les stimuler au travail bien fait et non les noter que sur le négatif. Pour finir, il a souligné que tous les acteurs seront satisfaits et les objectifs atteints si les gens acceptent de se mettre à l’œuvre.

 

Dans la même catégorie