STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Légère augmentation du nombre des centres d’exploitation d’eau de la REGIDESO


Kinshasa, 07 avril 2015 (ACP) – Le nombre de centres d’exploitation d’eau de la REGIDESO a connu une légère augmentation passant de 94 en 2007 à 97 en 2014, soit une évolution de 03,19%, indique un document de cette entreprise parvenu mardi à l’ACP.

Selon la source, le nombre des centres en arrêt était de 26 en 2007 contre 18 en 2014, soit une réduction de -30,77%, tandis que la capacité de production installée en m3 par an est passée de 366.623.520 en 2007 contre 458.708.640 en 2014, soit une augmentation de 25,12%. La capacité de production fonctionnelle en m3 par an est passée de 246.371.005 en 2007 contre 369.260.280 en 2014, soit 49,88%.

La production distribuée en m3 (volume d’eau distribué) était de 242.873.513 en 2007 contre 298.099 en 2014, soit 22,74% d’évolution. Par ailleurs, la longueur totale du réseau de distribution en 2009 est passée de 10.873.733m contre 13.4310213 m en 2014, soit 23,52% d’évolution.

Depuis sept ans, cette évolution positive est le fruit de la réalisation de quelques projets, notamment le module 3 de l’usine de N’Djili mis en service en 2008, avec une capacité de production de 110.000m3 par jour. Il s’agit aussi de l’usine de la Lukaya mise en service en 2006 pour la 1ère phase et la 2ème phase en 2013 avec une capacité totale de 36.000 m3 par jour, ainsi que l’extension de l’usine de Ngaliema mise en service en 2013, avec une capacité additionnelle de 30.000 m3 par jour.

En outre, les dysfonctionnements liés à l’irrégularité dans la fourniture d’énergie électrique, à l’insuffisance de gasoil pour assurer l’autoproduction de l’énergie thermique, aux pannes des équipements électromécaniques et aux menaces de rupture des stocks des produits chimiques de traitement d’eau, perturbent parfois la distribution de l’eau et sont à la base de manque d’eau souvent déploré par les consommateurs.

Dans la même catégorie