GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké


  17 Janvier      23        Politique (15377),

   

Bouaké, 17 janv 2021 (AIP)- Le président départemental du mouvement « Allons au RHDP », Jacques Kouassi, a exigé dimanche 17 janvier 2021 la candidature du délégué départemental adjoint du RHDP Gbêkê 1, Assié Kouassi Marcel, aux prochaines élections législatives dans la circonscription électorale de Bouaké commune.

« Nous exigeons que M. Assié Kouassi Marcel soit un candidat titulaire dans la circonscription de Bouaké commune et non suppléant comme il nous a été donné de constater », a déclaré Jacques Kouassi lors d’une conférence de presse au nom de la jeunesse des quatre cantons de Bouaké, en l’occurrence, les cantons phari, gossan, Dohoun et prépréssou.

Le conférencier a fait valoir plusieurs raisons pour justifier leur exigence. Selon lui, le président national du mouvement « Allons au RHDP », Assié Kouassi Marcel, a toujours été un militant convaincu et assidu d’abord du RDR depuis sa création en 1994 et ensuite du RHDP. Il est, en fin, la personne qui a le plus œuvrer pour l’implantation du parti d’Alassane Ouattara dans les 85 villages situés dans la ceinture de la ville de Bouaké.

« Nous pensons qu’avec tout ce que M. Assié a fait pour le parti depuis si longtemps, il mérite mieux qu’une place de suppléant. Nous demandons donc au président du parti, au premier ministre ainsi qu’au ministre Amadou Koné de peser de tout leur poids pour lui accorder une place de député titulaire. Et ils doivent agir pendant qu’il est encore temps », a-t-il interpellé.

Jacques Kouassi a aussi mis en doute le mécanisme qui a présidé à la désignation des candidats. « Sur les 12 commissions, mises en place pour sélectionner les quatre candidats de la circonscription électorale de Bouaké commune, seulement quatre ont pu délibérer. Comment ont donc été désignés les quatre candidats titulaires ? », s’est-il interrogé, battant en brèche l’information selon laquelle M. Assié Kouassi Marcel n’a été choisi comme titulaire que par une seule commission.

Dans la même catégorie