AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Une campagne sous le signe de la solidarité pour le candidat RHDP de Divo commune AIP Côte-d’Ivoire-AIP/ Une mission de paix du ministère de l’Intérieur à Bongouanou AIP Côte d’Ivoire-AI/ Législatives 2021: Bictogo lance la campagne des candidats RHDP de Bouaké GNA Auto electrician jailed for stealing GNA Managers of PWDs debunk alleged misappropriation of funds GNA Bibiani MCE distributes PPEs to traders AIP Côte d’Ivoire- AIP/ Législative 2021 : Le député sortant relève la nécessité pour le RHDP de conserver le poste de Ouragahio AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les comités de veille de la cohésion sociale proposent un pacte de non-agression entre communautés du Gôh AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La candidate de EDS appelle à un vote utile à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire AIP/ Législatives 2021: La liste RHDP de Grand-Bassam officiellement présentée aux populations

Législatives 2021 : Les autorités préfectorales et des droits de l’homme invitent à des élections sans violence à Dabou


  20 Février      13        Société (29285),

   

Dabou, 20 fév 2021 (AIP)- Les autorités préfectorales et des droits de l’homme ont appelé les candidats aux élections législatives du 06 mars 2021 à la non-violence et à la paix, lors d’une réunion tenue vendredi 19 février 2021 à la préfecture de Dabou.

Pour le préfet du département de Dabou, une élection est une opération à responsabilité partagée. Il a invité les candidats à jouer leurs partitions sur le terrain politique en véhiculant des messages dépourvus de violence, leur demandant d’éviter la rumeur qui est l’un des éléments déclencheur de querelles, avant de les prier d’accepter les résultats des urnes.

Faisant référence aux récentes violences intercommunautaires qu’a connues le département de Dabou, le préfet N’Zi Kanga Rémi a appelé l’ensemble des candidats à la collaboration avec les autorités administratives et politiques ainsi que les structures chargées de veiller à la prévention des conflits que sont le comité de veille et de prévention des conflits récemment installé par le Médiateur de la République, le comité civilo-militaire, le Forum des confessions religieuses.

Il a en outre invité la mairie à une bonne gestion des espaces publics dédiés aux meetings, en vue de la préservation de l’ordre public et de la tranquillité pendant la campagne électorale.

Le conseiller spécial de la présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Traoré Sékou Tidiane, a pour sa part invité les candidats au respect des droits de l’homme.

Présentant les missions du CNDH, Traoré Sékou Tidiane a déclaré que cette réunion s’inscrit dans une campagne nationale organisée en collaboration avec la Chambre des rois et chefs traditionnels et financée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Elle vise à sensibiliser les candidats sur les attitudes et comportements à bannir pour éviter la violence électorale. Il a donc proposé les services du CNDH pour former leurs représentants car, a-t-il dit, les conflits naissent très souvent de l’ignorance des procédures.

Cette réunion de sensibilisation pour la paix en période électorale à Dabou a enregistré la présence de plusieurs chefs de villages et de quartiers, des présidents d’organisations de femmes et de jeunes.

(AIP)

bec/eaa/kp

Dans la même catégorie