GNA Emergency Operation COVID-19 Centres in three regions to be strengthened MAP Le Fonds ACP de l’UE finance 2 projets de l’AUF pour renforcer la R&I en Afrique subsaharienne MAP Côte d’Ivoire : hommage national aux 4 casques bleus tués au Mali GNA Rawlings lies in state at the Accra International Conference Centre. GNA Institute memorial lectures to honour former President Rawlings-Torgbiga Fugah GNA Government to procure 100 more ambulances for NAS GNA We will forever remember Rawlings -GJA AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des cadres de Tengrela se mobilisent pour l’équipement du palais des chefs AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19: des dotations budgétaires prévues en 2021 pour les fonds de soutien AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19: Le vaccin Moderna annoncé efficace contre les variants britannique et sud-africain

Législatives 2021 : Mesmin Komoé envisage de briguer un siège dans le Moronou


  30 Décembre      11        Société (27727),

   

Abidjan, 30 déc 2020 (AIP)- Le président du Groupe solidarité-égalité (GSE), Kouamé Mesmin Komoé, a dévoilé mardi 29 déc 2020, à Abidjan, son intention de briguer un siège de député dans la région du Moronou (centre-est), lors des prochaines législatives prévues en mars 2021.

« Le moment venu, je sais compter sur votre soutien qui ne nous a jamais fait défaut parce que je vous donne l’information, il se pourrait que dans le Moronou, le prochain député, ce soit moi », a révélé, M. Mesmin, lors d’un déjeuner, à Cocody, avec les hommes de médias.

Selon lui, cette volonté de convoiter un siège au Parlement résulte du fait que son mandat arrive à échéance à la tête de la présidence du conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) et qu’il ne peut plus se représenter pour solliciter un troisième mandat.

« 2021 (année) approche. Certainement, notre mandat arrive à échéance. En ce qui nous concerne, respectueux des textes, on ne fera pas de troisième mandat mais on ira faire un premier mandat quelque part », a-t-il rassuré, ajoutant ne pas douter de l’accompagnement des médias dans cette quête pour l’hémicycle.

Cette rencontre de Mesmin Komoé  avec les hommes de médias est la concrétisation d’une promesse faite au lendemain de son élection à la tête de la MUGEFCI, en septembre 2018. Mais pour des raisons de calendrier, ce rendez-vous n’a jamais pu être honoré. Il a promis de se donner les moyens de le renouveler autant que faire se peut pour au moins une fois chaque année.

Fondateur du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD), un des syndicats de l’enseignement primaire, et actuel PCA de la MUGEFCI, Mesmin Komoé vient de lancer les activités d’une plateforme de la société civile dénommée GSE dont il est aussi  le président.

(AIP)

Dans la même catégorie