AIP Côte d’Ivoire/ L’amnistie est une « opportunité à ne pas galvauder » (Porte-Parole du gouvernement) ATOP Rencontre nationale de l’academie politique des femmes leaders et remise de certificats aux academiciennes du cycle 2018 ATOP Les trois meilleurs projets beneficient chacun d’une subvention de 1.500.000 fcfa ATOP LE GTFJPS-OAS en réunion pour renforcer la synergie d’actions inter-Etats AIP Côte d’Ivoire / Le village de Blahou (San Pedro) désormais électrifié AIP Côte d’Ivoire / 306,8 milliards de FCFA approuvés par la BOAD au premier trimestre 2018 AIP Côte d’Ivoire / La question de l’énergie solaire au centre des 45 ans de la BOAD GNA Parents should encourage children to pursue higher education – chief GNA Churches urged to complement government’s efforts in skills training GNA UNFPA holds sexual education for youth of James Town

Gabon/Législatives et locales 2018 : les partis politiques et les candidats indépendants fixés sur leur passage dans les médias


  14 Septembre      8        Politique (19309),

   

Libreville, 14 Septembre (AGP) – La Commission d’égal accès des candidats, des partis ou groupements politiques aux médias publics et privés en période électorale, mise en place par la Haute autorité de la communication (HAC), a procédé, jeudi, au tirage au sort du passage des formations politiques ou candidats indépendants dans les médias retenus, en vue de solliciter les suffrages des électeurs pendant la campagne électorale.

Ce sont aux total 46 unités de candidature pour les élections législatives et 60 unités de candidature pour les élections locales qui ont fait l’objet d’un tirage. Toutes passeront pendant dix jours de campagne pour les législatives et en une semaine pour les locale à raison de cinq unités par jour.

Le président de la Commission, Guy Roger Ombanda Lendira a rappelé aux représentants des partis, groupements politiques et candidats indépendants présents, le bien fondé de cet exercice qui participe des missions dévolues à la HAC.

«Pour le coin de l’histoire, rappelons que c’est suite aux échanges et conclusions du dialogue d’Angondjé tenus en 2017, que le gouvernement de la République a adopté, le 23 février 2018, le projet d’ordonnance créant la Haute autorité de la communication (HAC). La HAC est désormais l’organe chargé de réguler le secteur de la communication et de l’Audiovisuel en remplacement du CNC», a-t-il dit. Ajouter que «parmi les missions dévolues à la HAC, il y a celle de veiller au respect de l’expression de la Démocratie et à l’accès des citoyens à une communication libre, de veiller aussi au respect par les médias publics des règles et conditions de production, de programmation et de diffusion des émissions relatives aux campagnes électorales».

Outre le tirage au sort, les représentants des partis ou groupements présents, ont signé le code de bonne conduite, lequel qui va régir le déroulement de la campagne électorale. Les absents devront se rapprocher de la HAC pour accomplir à leur tour l’acte de signature.

Les enregistrements des messages des candidats, partis ou groupement des partis politiques débuteront, lundi prochain, au siège l’instance de régulation.

Dans la même catégorie