AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

L’énergie, un levier d’accélération de l’émergence économique du Sénégal (Macky Sall)


  4 Novembre      48        Economie (24036), Leadership Africain (802),

   

Dakar, 4 nov 2016 (APS) – L’énergie constitue, avec les infrastructures, un des leviers d’accélération de l’émergence économique du Sénégal, a affirmé jeudi le président Macky Sall, en inaugurant la nouvelle centrale solaire photovoltaïque de Malicounda, dans le département de Mbour.

Pour cette raison, il a invité les autres communes du pays à s’inspirer de Malicounda, notamment concernant le partage d’expérience sur les meilleures pratiques en matière d »’investissements innovants et intelligents ». D’après le chef de l’Etat, « cette commune a compris le sens de l’Acte 3 de la décentralisation qui a consacré la territorialisation des politiques publiques ».

« Ceci est un exemple que la valorisation de nos terroirs passe par l’exploitation de toutes nos potentialités locales. Malicounda nous rappelle si heureusement que le soleil est à la fois une source d’énergie et une opportunité d’investissement », a dit Macky Sall.

Le président Sall a félicité la SENELEC qui, selon lui, a engagé « une trajectoire de développement et de modernité à travers son management fait de qualité et du sens du partage ». Il affirme qu’il est « toujours sensible à cette approche de l’investissement privé qui tient aussi compte de l’amélioration des conditions de vie des populations ».

Les promoteurs de la centrale solaire de Malicounda ont en effet pris en compte les préoccupations des autorités municipales de la localité en s’engageant à réaliser d’importants projets sociaux tels que l’aménagement d’un périmètre maraîcher sur une superficie de 20 ha au profit des populations dont les champs sont impactés par le projet.

Ils ont également prévu la réhabilitation et l’équipement complet de la maternité de Malicounda wolof, la construction d’un centre de santé fonctionnel dans la zone du projet et la construction d’un lycée.

De même, ils se sont engagés à la mise en place d’un programme de renforcement de l’éclairage public avec l’installation de 25 lampadaires solaires et la construction de deux unités de confection artisanale d’une valeur unitaire de 50 millions de francs CFA au profit des femmes de Malicounda.

« D’ors et déjà, le groupe Solaria a versé à la commune la somme de 300 millions de francs CFA pour l’extension de son réseau d’électrification. Les avis d’appel d’offre sont en train d’être réalisés et d’ici la fin de l’année, nous aurons une couverture universelle de l’ensemble des villages de la commune. A cela s’ajoute l’octroi aux jeunes du département de Mbour de 80% des emplois qui sont créés par le projet », a expliqué de son côté Maguette Sène, maire de Malicounda.

Il est convaincu que cette centrale solaire aura un impact socioéconomique sur les populations grâce à un partenariat « gagnant-gagnant », d’autant plus que tous les ayants droit ont été impliqués du début à la fin du processus qui a abouti au paiement intégral de leurs indemnités.

« Le président Macky Sall a compris qu’une économie qui importe de l’énergie est fragilisée parce que dépendante de l’extérieur et il a voulu que le Sénégal atteigne l’autosuffisance énergétique », a soutenu M. Sène.
ADE/ASG/MS

Dans la même catégorie