ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

L’engagement annuel de la Suède en faveur de la RDC s’élève à 150 millions USD


Kinshasa, 30 avril 2015 (ACP) – La Suède contribue officiellement au développement socio économique de la RDC à titre d’assistance humanitaire pour un montant annuel qui s’ élève à 150 millions USD, a indiqué son Ambassadeur en RDC, Mme Annika Ben David à la presse à l’ issue de l’ audience que lui a accordée le Vice Premier ministre, ministre de l’ Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Willy Makiashi, jeudi dans son cabinet.

La diplomate a précisé que cette contribution suédoise est canalisée par les partenaires onusiens et les ONGs internationales car la Suède n’ a pas de partenariat direct avec le gouvernement Congolais en cette matière. S’agissant de la nature de cet engagement, elle a fait savoir que son pays intervient dans le secteur du développement économique forestier et agricole. Elle a aussi révélé que la Suède est le 6 ème grand bailleur des fonds aux termes de la coopération au développement de la RDC.

Construire l’avenir avec le Travail décent

Par ailleurs, le Vice premier ministre Willy Makiashi a rappelé dans son message à la nation à l’ occasion de la fête du 1er mai que le travail décent est d’ une part, le rétablissement de l’homme dans sa dignité et de l’autre, la sécurisation de la masse laborieuse sur tous le plan comme gage certain pour la production des richesses et la création des emplois.

Le Vice premier ministre a indiqué, les axes qui soutendent la politique du gouvernement, particulièrement de son ministère. Il s’agit notamment de l’emploi, du travail, de la formation professionnelle et la protection sociale pour lesquelles des efforts supplémentaires sont attendus en plus de ce qui est déjà fait.

FNG/Kayu/Wet

Dans la même catégorie