AGP Mali : deux jumelles trouvent la mort dans un incendie provoqué par une bougie à Fougou AGP Labé : le parti NFD organise un atelier sur la recherche du premier emploi pour des collégiens et lycéens ANG Partido da Renovação Social e Madem-G15 aceitam resultados finais AGP Kindia : Fête de l’Indépendance/Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique annonce le démarrage prochain des chantiers Inforpress Taxa de inflação situa-se em 1,2% em Fevereiro de 2019 com preços a diminuírem 0,1% face a Janeiro Inforpress Santo Antão: Delegação da Universidade Rutgers (EUA) na ilha com cooperação com municípios na agenda Inforpress Paul/Desporto: Edilidade sensibiliza Governo para construção do Estádio Municipal ANG Boeing diz que está a finalizar desenvolvimento do sistema do avião 737 MAX AIP Côte d’Ivoire/ Plaidoyer pour la création d’un commissariat de police à Diawala AGP GABON/Budget de l’Etat 2019: les ministres reprennent le pouvoir de la gestion et l’exécution des crédits budgétaires

Les 72 heures du Livre à Conakry : peu d’engouement autour des kiosques pourtant remplis de livres


  25 Avril      39        Livres (281),

   

Conakry, 25 avr 2017 – (AGP)- L’évènement culturel dénommé «Les 72heures du Livre», a été lancé, dimanche, 23 avril 2017, à Conakry, simultanément avec Conakry Capitale Mondiale du Livre, rapporte l’AGP.

Comparativement à la dernière édition, l’exposition de 2017, lancée dans un contexte économique extrêmement difficile, n’a pas connu d’engouement autour des kiosques, pourtant bondés de livres qui n’attendent que des acquéreurs, qui ne viennent qu’à compte-gouttes, a constaté l’AGP.

Cette rencontre des hommes de lettres, vénus tous azimuts, vise à encourager les uns et les autres à se lancer dans la lecture, en vue de renforcer leurs capacités culturelle et intellectuelle.

Ainsi des kiosques bien garnis de livres sont ouverts à l’intention des lecteurs pendant une période de trois jours.

Pour ce client que notre reporter a rencontré sur les lieux d’exposition au Centre Culturel Franco Guinéen (CCFG) et qui a bien voulu gardé l’anonymat, «le prix des livres, cette année, n’est pas à la portée de n’importe qui, surtout pendant cette période de vache maigre».
AGP/25/04/017 BOC/TB/ST

Dans la même catégorie