NAN CAN re-elects Ayokunle as President NAN Dangote Foundation donates foodstuffs to 3,750 women in Daura NAN CAN to elect new presidential GNA Stakeholders to develop a strategic action plan to guide malaria activities GNA Pupils receive “How to Make Good Choices” book GNA ECOWAS partners EU on combating piracy and maritime criminality MAP L’école 1337 rejoint le nouveau réseau international 42 Network (communiqué) Inforpress São Vicente: Associação de Peixeiras do Mindelo apresentada à população no próximo sábado Inforpress Circulação de informações nas redes sociais dá mais responsabilidade aos jornalistas – chefes de redacção da Lusa Inforpress Restos mortais do bispo emérito Dom Paulino serão sepultados na Pro-catedral Nossa Senhora da Graça

Les abonnés de MTN privés de signal pendant plus de deux heures


  16 Mars      37        Société (49778), Téchnologie (944),

   

Brazzaville, 16 mars 2017 (ACI)- Les abonnés de la société de téléphonie mobile MTN Congo ont été privés   le 15 mars du signal, interrompu  précisément entre 16 heures et 18 heures 30 minutes.

Cette interruption  a  causé préjudice aux  consommateurs  de service de cette société de téléphonie  mobile qui n’ont pas pu  utiliser leur téléphone pour passer  les appels, ni envoyer de message (SMS). Eu  égard  ce désagrément, aucune explication, n’a pas encore  été fournie aux usagers  par MTN.

Des urgences aux simples coups de fil n’ont pas été possibles pendant cette période de la journée. Ce n’est que plus de deux heures et demies après que les usagers ont constaté le retour du réseau sur leur téléphone.

Fin  décembre,  les abonnés de cette société de téléphonie s’étaient plaints du blocage des serveurs qui gèrent la validité des cartes  de recharge de crédit. C’était à cause d’un bug au niveau des serveurs, avait expliqué la direction de MTN Congo, lors d’un point de presse.

De même, au lancement officiel de la 4G le 10 décembre, MTN avait pourtant promis à ses abonnés de faire face à ses difficultés techniques récurrentes.  Force est de constater qu’elle  éprouve aujourd’hui d’énormes difficultés dans la maitrise de cet outil huppé.

En 2014 et en 2015, MTN Congo avait fait l’objet d’une sanction par les autorités pour la mauvaise qualité des services. Cette pénalité avait coûté près de 1% du chiffre d’affaires de l’opérateur estimé à quelque 100 milliards de francs CFA, termes d’amende.

L’externalisation des services techniques de MTN Congo pourrait être à l’origine de certaines difficultés. La société a préféré en effet de séparer avec plusieurs agents faisant partie du service technique. La majorité de ces travailleurs ont trouvé de l’emploi, avec l’appui de MTN, auprès d’un opérateur technique qui s’occupe désormais du service technique du géant de la téléphonie mobile au Congo.

Dans la même catégorie