ANP Niger : L’opposition dépose une motion de censure contre le gouvernement Inforpress Praia: PAICV convida MpD a ir para terreno constatar a “desesperança das pessoas” Inforpress Cerca de 150 cabo-verdianos deslocam-se à China este ano para participar de seminários nos diversos domínios NAN Insecurity: Osinbajo urges Nigerians to be wary of media reports Inforpress Santo Antão: Grandes eventos nacionais se associam à fabrica de azulejos para “libertar” Cabo Verde dos plásticos Inforpess Porto Novo: Festas de São João decorrem na normalidade com atenções voltadas para a peregrinação Inforpress Praia: PJ detém subgerente do BCA por suspeita de desvio de 35 mil contos Infopress CPLP promove Conferência de Jovens sobre o Futuro do Trabalho ANGOP Le Président de la République encourage l’équipe nationale de football ANGOP Le PR félicite la journaliste angolaise Luísa Rogério

Les abonnes de MTN rassures sur les cartes prépayées de recharges expirées


  7 Janvier      41        Economie (24004), Téchnologie (948),

   

BRAZZAVILLE, 07 JAN 2017 – (ACI)- Le staff dirigeant de la société de téléphonie mobile MTN Congo a rassuré, le 5 janvier dernier à Brazzaville, ses abonnés et ses clients potentiels sur les diverses plaintes enregistrées à propos des cartes prépayées de recharge périmées, causant ainsi un désagrément auprès de ces utilisateurs.
«En réalité c’est lors du passage de la journée du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017 que ce désagrément est survenu, car nos serveurs ont migré sur les nouveaux équipements plus structurés plus élaborés et de dernière génération pendant la transition de la 3G à la 4G. Ce qui a entrainé pas mal de transformations opérées au niveau de nos systèmes», a expliqué la directrice commerciale de MTN, Mme Prisca Lomouel, au cours d’une conférence de presse.
En effet, l’objectif principal de la 4G LTE (Long Terme Evolution) Turbo, 4ème génération des standards pour la téléphonie mobile, lancé le 10 décembre dernier, est un accélérateur de débit avec une vitesse de surf sur Internet quasi instantanée et des téléchargements à la seconde permettant aux utilisateurs d’avoir une meilleure qualité de navigation, a-t-elle rappelé.
«Durant ces changements, il y a eu un problème avec nos serveurs qui gèrent la validité des cartes de recharge. Une carte de recharge à une durée de validité telle inscrite sur ladite carte et sur le système. Cette transition a créé ce désagrément autour de nos cartes prépayées de recharge», a reconnu la directrice commerciale.
Face à cette situation, des équipes à pied d’œuvre ont été affectées au service clients pour répondre aux attentes des abonnés qui se sont présentés et de ceux qui appelaient au Call Center. Ensuite le service commercial a pris le relai de rembourser tous ces clients, ayant subi le préjudice des cartes prépayées de recharge impactées (expirées).
D’autres dispositions ont été prises de telle sorte que lorsque les clients vont recharger une carte, leurs numéros de téléphone seront répertoriés, en mettant en place une tarification pour pallier à ce désagrément, a rassuré Mme Lomouel.
En outre, les distributeurs de MTN (principaux grossistes de cartes de recharge prépayées) présentes sur le terrain signalent tout de suite la direction dès qu’un incident se produit. A cet effet, ils sont allés jusqu’à la dernière chaine de distribution pour préparer les cartes de recharge adaptées, qui ont été changées. A l’heure actuelle, les revendeurs ne disposent plus de ces types de cartes, a-t-elle fait savoir.
Le risque zéro n’existe pas en ce qui concerne la technologie. Néanmoins, en vue de les minimiser, toutes les conditions avaient été mises en place, à l’instar d’un plan de contingence qui permettrait de vite réagir, de réajuster le problème posé lorsque les migrations sont effectuées vers les serveurs, a relevé la directrice commerciale.
Pour le directeur de marketing par intérim, M. Philippe Wagha ce désagrément ne concerne pas toutes les recharges, mais uniquement une infime partie, la plus grande partie des recharges a été protégé, soulignant par ailleurs que le problème à régler n’a affecté que 5% du volume des cartes prépayées de recharge impactées, les autres cartes prépayées, ainsi que les transferts couramment appelés «Me2u» sont accessibles.
Selon un communiqué parvenu à l’ACI, ce 6 janvier, un bonus de 100% est prévu pour tous les numéros de séries des cartes de recharges concernées par ce dysfonctionnement.
Dans le souci de satisfaire ses abonnés, la compagnie a appelé ses partenaires afin de régler cette situation désagréable le plus vite possible. D’ailleurs, dans la soirée du 5 janvier, la situation a été rapidement maitrisée, a-t-on appris du staff technique. (ACI)

Dans la même catégorie