Inforpress JpD realiza de 24 a 26 de Setembro a IV Universidade de Verão sob o lema “Juventude Local” Inforpress São Vicente: Grupo de cidadãos cria Banco de Livros de Cabo Verde para dar novo uso aos manuais escolares Inforpress Autárquicas 2020: Armindo Freitas quer resgatar a grandeza e construir uma “nova visão” para Santa Catarina Inforpress Fundo do Ambiente: Ministério Público iliba Nilton Dias de “quaisquer ilegalidades” Inforpress São Nicolau: SN Turismo considera que a covid-19 quebrou o incentivo de investimentos no sector do turismo Inforpress Presidente do ICIEG defende que com política voltada também para os homens é possível atingir a igualdade GNA Patients stranded at the Ho Teaching Hospital GNA Wassa-East District Assembly Awards People With Disabilities GNA UNFPA to support youth empowerment in Volta Region GNA The first ever major and competitive marathon to hit the Western Region.

Les acteurs de la communication et des médias s’imprègnent des textes législatifs majeurs du secteur


  5 Août      8        Médias (1369),

   

Abidjan, 05 août 2020 (AIP)- Le ministre de la Communication et de Médias, Sidi Tiémoko Touré, a procédé, mardi 5 août 2020 à l’Hotel Azalaï d’Abidjan, à l’ouverture d’un atelier de vulgarisation et d’appropriation des textes législatifs majeurs du secteur de la communication et des médias.

Cet atelier qui rassemble durant deux jours, les différents acteurs de la communication et des médias en Côte d’Ivoire, sera également l’occasion pour ceux-ci de dresser le bilan de la réglementation du secteur.

M. Touré a traduit l’engagement du gouvernement ivoirien à accroître l’aide à la presse et à instaurer un meilleur cadre réglementaire et institutionnel pour le secteur.

« Cette aide de l’Etat au niveau de la presse a connu une hausse d’un milliard de FCFA. L’Agence ivoirienne de presse (AIP) a bénéficié de quatre nouveaux véhicules et s’est dotée de quatre nouveaux postes de collecte départementaux et de bureaux régionaux », a-t-il annoncé.

Le ministre Sidi Tiémoko a également relevé que « la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) a aussi bénéficié d’appui public pour étendre sa capacité d’affronter la libéralisation de l’espace audiovisuel ».

« Aujourd’hui la libéralisation de l’espace audiovisuelle est devenue une réalité et suit son processus avec l’arrivée de trois nouvelles chaînes d’accès libre que sont la NCI, LifeTV et A+Ivoire. A cela s’ajoute le lancement prochain d’une quatrième chaîne 7info. On note également une diversification des offres au niveau des bouquets terrestres », a-t-il noté.

Dès son accession à l’indépendance en 1960, le secteur de la communication et des médias a été un monopole de l’Etat. En 1990, ce monopole a fait place à la libéralisation totale de la Presse écrite et une ouverture timide du secteur audiovisuel par des concessions accordées à des opérateurs privées pour les radios commerciales et de proximités et des télévisions cryptés.

Dans la même catégorie