ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Les acteurs de la filière anacarde instruits sur l’Organisation interprofessionnelle agricole à Madinani


  15 Novembre      17        Agriculture (2223),

   

Madinani, 15 nov (AIP) – Une délégation conduite par le directeur régional de l’Agriculture et du Développement rural du Kabadougou-Folon, Ouhi Antoine, a instruit les acteurs du monde agricole du département de Madinani, sur le processus de la mise en place de l’Organisation interprofessionnelle agricole (OIA) au niveau de la filière anacarde.

« Les organisations interprofessionnelles agricoles sont des groupements constitués par les organisations professionnelles les plus représentatives de la production agricole, de la transformation et de la commercialisation », a indiqué, M. Ouhi, jeudi 12 novembre 2020.

Cet atelier de sensibilisation et d’information visait à amener les acteurs professionnels de la filière anacarde du département de Madinani, à s’inscrire dans la vision du gouvernement, qui est de regrouper chaque filière agricole en organisation interprofessionnelle. Et ce, afin de mieux défendre leurs droits, leur permettant ainsi de bénéficier d’un meilleur traitement et tirer profit des activités, selon le délégué régional du Conseil du coton et de l’anacarde, Konaté Issouf.

A cette rencontre, le chef de zone de l’Agence national d’appui au développement rural (ANADER), Mme Camara Naffissatou, a invité tous les acteurs professionnels du secteur de la commercialisation de l’anacarde à adhérer massivement afin que le prix bord champ de la noix de cajou dans le département qui connaît des flambées puisse être appliqué comme dans les autres régions. « Cela n’est possible que si les producteurs et les commerçants se mettent en organisation interprofessionnelle agricole », a-t-elle insisté.

Le représentant le préfet du département, Paha Timothée a demandé que l’information et cette sensibilisation recueillies à l’issue de cette rencontre soit relayées auprès de tous les acteurs de la filière à travers leurs représentants, dans tous les villages.

Dans la même catégorie