GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

Les acteurs de l’ICCN appelés à s’approprier le Corps de protection des parcs nationaux


  15 Mars      20        Environnement/Eaux/Forêts (4002),

   

Kinshasa, 15 mars 2019 (ACP).- Le commandant du Corps de protection des parcs nationaux et réserves naturelles (CorPPN), le général Aguru Mamba, a appelé jeudi à Kinshasa, l’ensemble des acteurs de l’ICCN et ses partenaires stratégiques à l’appropriation inclusive du CorPPN, à la clôture du séminaire sur l’immersion de cette structure tenue du 11 au 14 mars 2019.

Selon le général Aguru, la réussite de la réforme engagée au sein de l’ICCN, avec l’opérationnalisation du CorPPN, dépend de la mobilisation et de l’engagement de toutes les parties prenantes dans toutes étapes de la mise en œuvre.

Toutefois, il s’est dit préoccupé de l’analyse approfondie des risques et menaces actuels, à court et à moyen termes, ajoutant que l’ultime objectif consiste à rendre opérationnel au sein de l’ICCN, le CorPPN dans les meilleurs délais et d’en assurer la montée en puissance.

Le général Aguru a laissé entendre que cette analyse a pour but d’atteindre le haut niveau de l’avantage capacitaire sur les agresseurs de l’intégrité des aires protégées de la RDC. Il a soutenu que le CorPPN a pour vision de rétablir et de maintenir l’environnement sécuritaire stable et sûr dans les conditions indispensables pour la réalisation des activités de la conservation de la nature et du tourisme.

Parlant des menaces des espèces sauvages et des ressources naturelles en RDC, il a indiqué que, celles-ci portent atteinte à la paix et à la sécurité dans les régions où ces bandes opèrent, tout en exhortant les CorPPN à les combattre efficacement, avant d’appeler à une volonté politique inclusive et à la détention par le corps, des capacités opérationnelles crédibles.

Il a également déploré les assauts répétés dont sont victimes les éco-gardes dans les parcs nationaux de l’Est, notamment des aires protégées de la RDC créant parfois des pertes en vies humaines.

Pour résoudre ces menaces, le général a fait savoir que sa structure créée en moins d’une année, fonctionne selon les normes et standards internationaux. Il a souhaité voir plus de gardes des parcs dans la superficie de la RDC pour la protection des aires protégées et aussi dotées de NTICS, formées ainsi que bien entrainés et bien équipés. Il s’est aussi réjoui de la reprise du tourisme grâce au travail abattu par le corps et les FARDC.

C’est dans ce cadre qu’il a soutenu que l’opérationnalisation du CorPPN comme mesures d’urgence par le renforcement des capacités opérationnelles des éco-gardes et des actions à mener conjointement avec les FARDC.

Dans la même catégorie