ANP Hangzhou ville hôte des 19e Jeux asiatiques (1200km Sud-Chine) ANG Saúde/ Governo lança campanha nacional integrada de vacinação contra Meningite “A” e Covid-19 AIP Appui à l’entreprenariat : la digitalisation au cœur de la 3e édition de l' »Alliance académie tour » AIP La Chine annonce des équipements de dernière génération pour le lycée professionnel de Jacqueville AIP La Maroc lance un programme de reconstruction de 13 milliards de dollars après le séisme de Marrakech AIP Promotion de l’entrepreneuriat : formation d’une trentaine de coursiers sur la vente en ligne ANG Política/Presidente da ANP defende que é chegado o momento de colocar a população como “única prioridade” ANG 50 anos da independência/ Analista político considera conquista da independência “maior ganho” para o país APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / Coup d’État au Niger : Macky Sall dit espérer que ‘’la raison va finir par prévaloir’’ chez les putschistes MAP TOC Africa: Des experts plaident pour une diversification des investissements dans les infrastructures en Afrique

Les acteurs locaux sensibilisés à l’entrepreunariat et au leadership féminin à Bondoukou


  13 Mai      32        Entreprenariat (224), LeaderShip Feminin (442),

 

Bondoukou, 13 mai 2023 (AIP) – La chargée du projet genre à l’Observatoire national de l’équité et du genre à la Primature, Mme Sy Savané Syrah a fait un plaidoyer, jeudi 11 mai 2023, à la préfecture de Bondoukou, pour renforcer le leadership féminin et l’entrepreunariat.

 » Il s’agit de faire un plaidoyer auprès des autorités administratives, les autorités locales, les guides religieux, les leaders communautaires par rapport à l’éducation formation des jeunes filles, le leadership féminin et entrepreunariat et la participation des filles et des femmes à la prise de décision », a déclaré Mme Sy Savané, qui a inscrit cette approche, dans le processus de la campagne communautaire dénommée « Stronger together ».

Cette initiative doit permettre aux acteurs présents de pouvoir aller vers la communauté pour un changement de comportement au niveau des parents du système éducatif, de la famille en amenant les femmes et filles à être très objectifs pour participer au développement de la famille, selon la chargée du projet genre à l’Observatoire national de l’équité et du genre à la Primature.

La chargée du projet genre à l’Observatoire national de l’équité et du genre à la Primature, Mme Sy Savané Syrah dans intervention à Bondoukou

Comme actions prioritaires, Mme Sy Savané a proposé de scolariser les jeunes filles dans le premier cycle de l’enseignement secondaire, de renforcer l’encadrement et les conditions d’apprentissage des jeunes filles dans le cursus scolaire et renforcer les connaissances en santé sexuel et de la reproduction et en compétences des jeunes filles scolarisées.

Pour ce faire, le secrétaire général de la préfecture de Bondoukou, Loan Constant a insisté pour l’implication de tous pour faire face aux défis de la lutte contre les inégalités sociales et économiques, de la promotion du leadership féminin, de l’autonomisation de la femme et de la lutte conte la pauvreté et contre toutes les formes de discriminations.

Organisée autour du thème  » plaidoyer en faveur du leadership et de l’entrepreunariat féminin. », cette rencontre, vise, également, à promouvoir par tous? l’éducation de la jeune fille et le leadership féminin, selon la directrice régionale de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Mme Séa Tah Lou Angéline, qui a salué la mobilisation des participants.  » Cela dénote de l’intérêt capital que vous accordez à ces assises », a-t-elle salué.

Initié par la Banque mondiale, le Projet SWEDD a pour objectif principal de réduire les inégalités de genre et d’améliorer le niveau d’autonomisation des femmes et des adolescentes dans sept pays, à savoir, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad. Ce programme envisage d’amener ces pays vers une transition démographique avancée.

Il veut opérationnaliser le dividende démographique, en améliorant les services de santé, qui met l’accent sur les adolescents, en gardant les filles à l’école au moins jusqu’au secondaire, en employant les jeunes femmes dans les emplois à revenu élevé et en améliorant l’inclusion financière , entre autres, a conclu le coordonnateur régional du projet SWEDD dans le Gontougo, Beda Hervé..

Dans la même catégorie