APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques » APS Feux de brousse: 1500 Ha ravagés en trois mois dans la région de Louga (Eaux et forêts) APS Tambacounda : Le PUDC met en service le réseau électrique de Dyabougou MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines Economie MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Addis-Abeba abrite le 12 février la 1ere Conférence internationale de la FAO, de l’OMS et de l’UA sur la sécurité sanitaire des aliments AIP Côte d’Ivoire / Le ministre Sidi Touré annonce une évaluation trimestrielle du Programme social du gouvernement AIP Côte d’Ivoire/ Vers un encadrement des potières de Katiola par le centre céramique AIP Côte d’Ivoire/ Vingt ans de prison ferme pour les braqueurs d’Adjouan (Aboisso) AIP Côte d’Ivoire / L’encadrement des jeunes et des femmes entrepreneurs, une nécessité (Esmel Essis)

Les adieux du directeur responsable-Pays de la BAD au ministre des Affaires étrangères


  21 Septembre      21        Economie (21991), Finance (3696),

   

Kinshasa, 20 Sept.  2018 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, a échangé jeudi à Kinshasa, avec M. Sylvain Maliko, directeur responsable-Pays du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), venu lui faire adieux au terme  d’un mandat de trois ans  et demi en RDC.

Il  a indiqué en ce qui concerne les réalisations enregistrées durant son mandat, que la Banque a mis en œuvre deux cycles.  Le premier cycle finissant qui a commencé  en 2013, a permis à la BAD de mettre sur pied sur un certain nombre de projets importants, notamment dans le domaine des infrastructures, la réhabilitation de la centrale hydroélectriques d’Inga I et certaines autres à travers le pays, la route nationale n°1, les aéroports  internationaux de N’Djili, de Lubumbashi et de Kisangani, précisant qu’il y a d’autres aéroports qui seront réhabilités.

Dans le domaine du développement rural, le directeur responsable-Pays Sylvain Maliko a cité la réhabilitation des infrastructures socio-économiques, à savoir, les écoles, les centres de santé, les marchés et système d’adduction d’eau potable, station de traitement d’eau à Tshikapa,  dans la province du Kasai et de pistes rurales dans différents coins du pays.

Dans le second cycle, la Banque envisage d’intervenir dans la diversification de l’économie congolaise particulièrement  dans le secteur agricole avec les projets d’’entrepreneuriat des jeunes dans l’agro-industrie.

ACP/Fng/DNM/Kgd/JFM

Dans la même catégorie