APS MOUSSA NDIAYE, GRANDE RÉVÉLATION DE LA COUPE DU MONDE U20 (FRANCE FOOTBALL) APS AMINATA DIOP SALL OFFERTE EN MODÈLE DE RÉUSSITE DANS LES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES APS LA SÉCURITÉ SANITAIRE AU MENU D’UNE SESSION DE FORMATION ATOP SOTOUBOUA : LA POPULATION SENSIBILISEE SUR L’ALBINISME MAP Programme « Afrique créative »: Appel à candidatures ouvert jusqu’au 15 août prochain (AFD) ATOP SENSIBILISATION SUR L’USAGE INAPPROPRIE DES ANTIBIOTIQUES A LA FACULTE DES SCIENCES DE SANTE DE L’UK ATOP LA CECAP DRESSE UN BILAN POSITIF DE SES ACTIVITES DE 2018 ATOP JOURNEE MONDIALE DU DON DE SANG 2019 : LE CNTS APPELLE LA POPULATION A DONNER DU SANG POUR SAUVER DES VIES MAP Le Comité des Représentants permanents de l’UA tient à Addis-Abeba sa 38 session ordinaire avec la participation du Maroc AGP COPA America : la Colombie surprend l’Argentine de Messi (2-0)

Les adieux du directeur responsable-Pays de la BAD au ministre des Affaires étrangères


  21 Septembre      38        Economie (23942), Finance (3778),

   

Kinshasa, 20 Sept.  2018 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, a échangé jeudi à Kinshasa, avec M. Sylvain Maliko, directeur responsable-Pays du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), venu lui faire adieux au terme  d’un mandat de trois ans  et demi en RDC.

Il  a indiqué en ce qui concerne les réalisations enregistrées durant son mandat, que la Banque a mis en œuvre deux cycles.  Le premier cycle finissant qui a commencé  en 2013, a permis à la BAD de mettre sur pied sur un certain nombre de projets importants, notamment dans le domaine des infrastructures, la réhabilitation de la centrale hydroélectriques d’Inga I et certaines autres à travers le pays, la route nationale n°1, les aéroports  internationaux de N’Djili, de Lubumbashi et de Kisangani, précisant qu’il y a d’autres aéroports qui seront réhabilités.

Dans le domaine du développement rural, le directeur responsable-Pays Sylvain Maliko a cité la réhabilitation des infrastructures socio-économiques, à savoir, les écoles, les centres de santé, les marchés et système d’adduction d’eau potable, station de traitement d’eau à Tshikapa,  dans la province du Kasai et de pistes rurales dans différents coins du pays.

Dans le second cycle, la Banque envisage d’intervenir dans la diversification de l’économie congolaise particulièrement  dans le secteur agricole avec les projets d’’entrepreneuriat des jeunes dans l’agro-industrie.

ACP/Fng/DNM/Kgd/JFM

Dans la même catégorie