APS ABDOULAYE BAMBA DIALLO, NOUVEAU PCA DE LA SSPP LE SOLEIL AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : des patrouilles régulières de police pour faire respecter le couvre-feu à Sikensi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La communauté libanaise de Daloa appuie la lutte contre le COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : 10 millions de FCFA de la MUGEF-CI en soutien aux agents de santé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-9 : Un don de kits sanitaires et de vivres aux acteurs de la culture ACAP Les Forces de défense et de sécurité centrafricaines se lancent aux combats contre le coronavirus ACAP Suspension de recrutement et de reversement des assistants à l’Université de Bangui ACAP La MINUSCA soutient le gouvernement dans ses actions de lutte contre le COVID-19 ACAP Annonce d’un 10ème cas du COVID19 En Centrafrique APS CAN À 24 : DIOMANSY KAMARA INVITE LE ETATS À S’ORIENTER VERS LA CO-ORGANISATION

Les adieux du directeur responsable-Pays de la BAD au ministre des Affaires étrangères


  21 Septembre      45        Economie (8173), Finance (426),

   

Kinshasa, 20 Sept.  2018 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, a échangé jeudi à Kinshasa, avec M. Sylvain Maliko, directeur responsable-Pays du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), venu lui faire adieux au terme  d’un mandat de trois ans  et demi en RDC.

Il  a indiqué en ce qui concerne les réalisations enregistrées durant son mandat, que la Banque a mis en œuvre deux cycles.  Le premier cycle finissant qui a commencé  en 2013, a permis à la BAD de mettre sur pied sur un certain nombre de projets importants, notamment dans le domaine des infrastructures, la réhabilitation de la centrale hydroélectriques d’Inga I et certaines autres à travers le pays, la route nationale n°1, les aéroports  internationaux de N’Djili, de Lubumbashi et de Kisangani, précisant qu’il y a d’autres aéroports qui seront réhabilités.

Dans le domaine du développement rural, le directeur responsable-Pays Sylvain Maliko a cité la réhabilitation des infrastructures socio-économiques, à savoir, les écoles, les centres de santé, les marchés et système d’adduction d’eau potable, station de traitement d’eau à Tshikapa,  dans la province du Kasai et de pistes rurales dans différents coins du pays.

Dans le second cycle, la Banque envisage d’intervenir dans la diversification de l’économie congolaise particulièrement  dans le secteur agricole avec les projets d’’entrepreneuriat des jeunes dans l’agro-industrie.

ACP/Fng/DNM/Kgd/JFM

Dans la même catégorie