LINA NPA Boss Refutes Reports Of Redundancy LINA First Lady Heightens Push For Quality Child Education MAP Ouverture à Marrakech des sessions ministérielles de la COM2019 MAP MCR, instrument clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique (commission de l’UA) MAP A 34 ans, la boxeuse kényane Fatuma Zarika n’envisage pas encore de jeter les gants GNA Two Hundred thousand cashew seedlings for farmers in Kwahu Afram Plains North GNA Takoradi office of GRA educates businesses GNA MTN extends public education to Western North Region APS MASSACRE DE PEULS À OGASSAGOU : LE FORUM RÉGIONAL AFRICAIN D’AMNESTY INTERNATIONAL DEMANDE UNE COMMISSION D’ENQUÊTE APS CAN U23 : VIRAGE ET TRIBUNE DÉCOUVERTE GRATUITS AU STADE LAT DIOR (FÉDÉRATION)

Les adieux du directeur responsable-Pays de la BAD au ministre des Affaires étrangères


  21 Septembre      29        Economie (22905), Finance (3737),

   

Kinshasa, 20 Sept.  2018 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, a échangé jeudi à Kinshasa, avec M. Sylvain Maliko, directeur responsable-Pays du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), venu lui faire adieux au terme  d’un mandat de trois ans  et demi en RDC.

Il  a indiqué en ce qui concerne les réalisations enregistrées durant son mandat, que la Banque a mis en œuvre deux cycles.  Le premier cycle finissant qui a commencé  en 2013, a permis à la BAD de mettre sur pied sur un certain nombre de projets importants, notamment dans le domaine des infrastructures, la réhabilitation de la centrale hydroélectriques d’Inga I et certaines autres à travers le pays, la route nationale n°1, les aéroports  internationaux de N’Djili, de Lubumbashi et de Kisangani, précisant qu’il y a d’autres aéroports qui seront réhabilités.

Dans le domaine du développement rural, le directeur responsable-Pays Sylvain Maliko a cité la réhabilitation des infrastructures socio-économiques, à savoir, les écoles, les centres de santé, les marchés et système d’adduction d’eau potable, station de traitement d’eau à Tshikapa,  dans la province du Kasai et de pistes rurales dans différents coins du pays.

Dans le second cycle, la Banque envisage d’intervenir dans la diversification de l’économie congolaise particulièrement  dans le secteur agricole avec les projets d’’entrepreneuriat des jeunes dans l’agro-industrie.

ACP/Fng/DNM/Kgd/JFM

Dans la même catégorie