AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

Les alliances interethniques célébrées dans le canton ‘’Djor’ha’’


  14 Septembre      4        Religion (627),

   

Séguéla, 14 sept 2020 (AIP) – Les alliances interethniques se sont invitées à la cérémonie d’intronisation du chef du canton ‘’Djor’ha’’, Métola Traoré, avec les interventions inopinées de plusieurs alliés des Kôyaga que sont les Sénoufo et les Peulh, a relevé l’AIP le dimanche 13 septembre 2020 à Massala, localité située à 28 kilomètres de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou).

« C’est quel chef vous intronisez alors que moi je suis là. C’est moi le chef ici », a lancé Soro Dokôrô, un allié sorti de la foule qui a interrompu, pour un moment, le rituel d’intronisation du nouveau chef, le cinquième du nom du canton ‘’Djor’ha’’. Il a réclamé en tout et pour tout, une pièce de cinq francs CFA avant de libérer le plancher.

Les billets de banque et autres supplications n’ont aucunement refroidi son ardeur à l’alliance à bout de laquelle seule l’intervention d’une connaissance viendra mettre un terme.

Les Kôyaga ou encore Worodougouka sont les alliés des Sénoufo et des Peulh.

A la suite des Sénoufo, les Peulh sont également intervenus avant que le préfet Diarrassouba Karim n’offre, en tant qu’allié et comme il l’a toujours fait depuis sa nomination à la tête de la région du Worodougou en 2019, une tenue traditionnelle et des numéraires au nouveau ‘’Djamanatigui’’ du ‘’Djor’ha’’. L’administrateur civil a profité de l’occasion pour exhorter les populations à consolider les liens d’alliances interethniques, gages de cohésion sociale.

Dans la même catégorie