Inforpress Taxa de inflação do Índice de Preços no Consumidor situou-se em 0,4% em Julho – INE Inforpress Porto Novo/Pesca: Apresentado projecto-piloto sobre utilização de sistemas de propulsão eléctrica em botes Inforpress Pagamento dos 35% do salário representa o cumprimento de um dever da Cruz Vermelha – SISCAP Inforpress Jovem propõe modelo de turismo integrado para fortalecer ofertas a nível nacional Inforpress Fogo: Presidente do PAICV visita ilha para apresentar candidatos à presidência dos órgãos autárquicos AIP Côte d’Ivoire-AIP/La municipalité de Grand Lahou en quête d’une décharge pour les ordures ménagères AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : investiture d’Alassane Ouattara, le 22 août GNA Professor Kweku, a woman of substance for MP – Hohoe NDC GNA Police follow EC office fire trail GNA African Governments urged to invest more in youth empowerment

Les Ambassades du Maroc en Afrique de l’Ouest célèbrent la Fête du Trône


  31 Juillet      14        Politique (10396),

   

Dakar, 31/07/2020 (MAP)- Les Ambassades du Maroc en Afrique de l’Ouest ont célébré le 21è anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses Glorieux ancêtres.

Contexte particulier marqué par la crise sanitaire liée au Covid-19 oblige, les Ambassades du Maroc ont tenu à marquer de manière innovante ce glorieux événement à travers des réceptions restreintes ou virtuelles.

Les représentations diplomatiques du Maroc en Afrique de l’ouest ont mis en avant, à cette occasion, l’importance de cette célébration qui incarne l’unité de la Nation autour du Souverain et les réalisations accomplis sous la conduite éclairée de SM le Roi depuis Son accession au Trône de Ses Glorieux ancêtres.

Ainsi, au Sénégal, l’ambassadeur du Royaume du Maroc à Dakar, Taleb Berrada a souligné que la fête du Trône est l’occasion pour le peuple marocain de renouveler, à l’unisson, le serment d’allégeance séculaire et indéfectible qui le lie à son Souverain.

« C’est là également l’occasion de mesurer le chemin parcouru et de faire le bilan des chantiers achevés et ceux ouverts, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour un Maroc, résolument engagé derrière son Souverain, sur la voie du progrès, du renouveau, de la prospérité, de la démocratie et de la solidarité », a-t-il souligné dans un communiqué rendu public à cette occasion.

Le diplomate marocain a relevé aussi que « les célébrations de cette année se tiennent à un moment où l’humanité, dans son ensemble, traverse l’une des épreuves les plus difficiles. La pandémie du Covid-19 est, à plus un égard, un défi multiforme pour la communauté internationale. La sécurité humaine est confrontée à une menace inédite, diffuse et imprévisible », notant que « toutefois, ces défis et cette menace, pour dévastateurs qu’ils soient, peuvent être une opportunité. Une opportunité pour un nouvel ordre mondial, où l’Homme, la solidarité et la conscience du devenir commun doivent prévaloir sur toute autre considération ».

A cet égard, M. Berrada a tenu à rappeler que « la présente crise du Covid-19 illustre le caractère visionnaire des stratégies tracées et voulues par Sa Majesté le Roi Mohammed VI », notant que sur le plan interne et conformément à cette vision, la stratégie nationale de lutte contre cette Pandémie, saluée au demeurant sur le plan international, a privilégié la sécurité du citoyen sur toute autre considération d’ordre économique ou autre.

Au Burkina Faso, l’Ambassade du Royaume du Maroc a organisé, jeudi, une réception symbolique, donnée suivant un format restreint et représentatif des différentes institutions du Burkina Faso, ainsi qu’avec la participation des ambassadeurs, doyens des groupes régionaux du Corps diplomatique.

A cette occasion, l’ambassadeur du Maroc à Ouagadougou, Youssef Slaoui a fait remarquer, dans un mot de circonstance, que la célébration de cette année se tient dans un contexte particulier marqué par la crise liée à la Covid-19.

Le diplomate marocain a magnifié la qualité des relations historiques entre le Royaume du Maroc et le Burkina Faso, pays frères et amis, tout en mettant l’accent sur la solidarité africaine mutuelle qui caractérisent leurs excellentes relations.

Au Ghana, l’ambassade du Royaume du Maroc à Accra a procédé à une célébration virtuelle, à travers la diffusion de vidéos sur les Comptes Twitter et Facebook officiels de l’Ambassade.

Dans un discours virtuel, l’ambassadeur du Maroc au Ghana, Imane Ouadil a saisi cette occasion pour mettre en lumière les réformes politiques, économiques et sociales menées par le Royaume.

Abordant la pandémie de COVID-19, Mme Ouadil a noté que cette crise sanitaire met en évidence la nécessité d’une solidarité africaine et d’une coopération régionale renforcée.

Au niveau bilatéral, Mme Ouadil a souligné que le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, accorde une attention particulière pour promouvoir le développement économique, l’intégration régionale, la paix et la sécurité en Afrique en général et avec le Ghana en particulier.

Au Gabon, l’ambassadeur du Maroc à Libreville, Abdellah Sbihi a saisi, cette occasion, pour mettre en avant les réalisations du Maroc dans sa marche résolue vers le progrès et le développement, en vue d’assurer à toutes les citoyennes et à tous les citoyens les conditions d’épanouissement, d’accomplissement et d’émancipation.

Le diplomate marocain a relevé aussi, dans un communiqué rendu public, que cette fête est le symbole emblématique de la cohésion entre le peuple marocain et ses Souverains, notant que cet événement est ainsi l’occasion « de réitérer le respect, l’estime et le dévouement permanent que voue le peuple marocain à son Roi, d’exprimer clairement les valeurs d’authenticité, de liberté et de démocratie, et de s’engager en faveur de la défense de la liberté et de l’indépendance du Royaume et ses intérêts suprêmes, et à leur tête l’intégrité territoriale du Royaume ».

Sur le plan bilatéral, il a souligné l’excellence des relations maroco-gabonaises, et exprimé son optimisme pour leur approfondissement davantage dans le futur, grâce aux atouts des deux pays et surtout à la fraternité et l’entente entre les deux peuples marocain et gabonais.

En République démocratique du Congo (RDC), l’ambassadeur du Maroc à Kinshasa, Rachid Agassim a mis l’accent sur l’importance de ce glorieux événement.

« La fête du Trône est un événement particulier dont la commémoration est enracinée dans la tradition de la Nation marocaine. Il s’agit d’un moment fort qui marque l’attachement du peuple au Trône et incarne l’unité de la Nation autour de son August Souverain garant de cette unité et de la souveraineté nationale », a dit le diplomate marocain dans un communiqué rendu public.

Et de poursuivre que ce glorieux événement est l’occasion de célébrer 21 ans de travail laborieux sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, en vue de construire un Maroc émergent, prospère, moderne, mais authentique, notant qu’il s’agit également d’un moment pour s’arrêter sur les différents projets et stratégies engagés en vue de relever les défis du millénaire et de s’ériger en un modèle d’émergence réussi.

Dans la même catégorie