ANP Permettre aux pays pauvres d’accéder aux futurs vaccins contre la Covid 19 AGP Boké-Société ; Des vivres et de matériels de construction aux populations du village Kotobolia. AGP Dubréka/Education : Les résultats de 2020 jugés satisfaisants d’après la DPE. AGP Boké-Politique: La marche du FNDC étouffée AGP Labé : lancement de la campagne électorale du RPG Arc en Ciel sous fond de tension. ANG Cooperação/Presidente do Níger realiza visita de trabalho a Bissau ANG Saúde Pública/Durão Barroso nomeado presidente da Aliança Global para as Vacinas ANG Novo ano letivo / Alunos vão as aulas aos sábados ANG EUA-Eleições/ Joe Biden diz a Trump que se cale em debate conflituoso ANG Covid-19/UE sensibiliza Governo para economia ecológica

LES AMBASSADEURS DE PAIX UNIVERSELLE DE TCHAOUDJO EN JOURNEE DE REFLEXION A SOKODE


  19 Août      13        Société (23209),

   

Sokodé, 19 août (ATOP) – Les ambassadeurs de Paix Universelle section de Tchaoudjo étaient, le samedi 15 août à Sokodé, en journée de réflexion sur le thème : «  La non-violence et le renforcement de la cohésion sociale ».
A travers cette démarche, les ambassadeurs de Paix Universelle de Tchaoudjo entendent relancer les activités de leur structure à travers la sensibilisation des populations sur les vertus de la paix en matière de raffermissement de la cohésion sociale.
Les échanges se sont déroulés en présence de la ministre de la Ville, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Salubrité Publique, Mme Koko Ayéva.
Au cours des assises, deux activités ont été retenues pour le renforcement de la cohésion sociale notamment la sensibilisation sur la paix et sur le défi à relever dans la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus.
Selon le président des ambassadeurs de Paix Universelle de Tchaoudjo, Tchakala Moumouni, la campagne de sensibilisation sur la paix et le renforcement de la cohésion sociale sera focalisée sur le reboisement au cours duquel un plant appelé arbre de la paix sera mis en terre dans la cour de chaque chef du canton de la préfecture.

Pour la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, M. Tchakala a exprimé la nécessité d’intensifier les sensibilisations sur le respect des mesures barrières dans les mosquées et dans d’autres lieux publics.

Mme Ayéva a salué le courage et le dévouement des ambassadeurs de Paix Universelle de Tchaoudjo à la cause du raffermissement de la cohésion sociale. Elle les a remerciés pour leur engagement aux côtés du gouvernement dans le développement humain. « En ce qui concerne la COVID-19, nous ne devrons pas baisser la garde dans la sensibilisation sur le respect des mesures barrières, seul moyen de lutte contre la propagation de cette pandémie », a-t-elle ajouté.

Le chef du canton, Ouro-Akoriko Ali et le chef spirituel des musulmans de la ville de Sokodé, Maliouro Issa-Touré Nasser, ont exprimé leur reconnaissance au gouvernement pour ses efforts en matière de paix, gage de tout développement.

Ils ont exhorté la population au respect des mesures barrières pour accompagner le gouvernement dans la riposte à la pandémie du coronavirus.
Les travaux ont pris fin par la mise en terre d’un plant dans la cour du chef du canton de Sokodé par la ministre Koko Ayéva suivie du dévoilement du panneau d’identification de l’arbre de la paix planté il y’a 8 ans dans la cour de l’ancien chef supérieur Ayéva.
ATOP/KD/SAS

Dans la même catégorie