GNA E. African security experts, policymakers urge concerted efforts in conflict resolution GNA U.S. to raise bar for « made in America » products GNA Sudan, South Sudan to address oil flow constraints AGP Matoto-Route : trois jeunes tués dans un accident de la circulation GNA NC cancels meeting with clubs GNA Mother of former Nigeria national football coach kidnapped again by gunmen: police GNA 20 million children fail to receive lifesaving vaccines in 2018: UN APS CAN 2019 : LA DÉFAITE EN MATCH DE POULE EST OUBLIÉE (CAPITAINE) APS PLAIDOYER POUR LA CONSTRUCTION D’UN HÔPITAL DE NIVEAU 2 À VÉLINGARA APS LA QUALIFICATION EN FINALE VA RAPPORTER 1, 4 MILLIARD DE FRANCS AU SÉNÉGAL

Les approbations de la BAD dépassent les 10 milliards USD en 2018 (Rapport)


  14 Juin      8        Economie (24322), Finance (3799),

   

ES: ESSAJIDE Lhassan

Malabo, 14/06/2019 (MAP) – Le volume total des approbations du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) s’est établi l’année dernière à 7,28 milliards d’unité de compte (UC), soit plus de 10 milliards de dollars (USD), selon le rapport annuel 2018 du Groupe.

« Les approbations du Groupe de la Banque ont augmenté en 2018 pour s’établir à 7,28 milliards d’UC », précise le rapport, notant que ce chiffre inclut des approbations d’un montant de 6,21 milliards d’UC au titre des deux entités du Groupe (la BAD et le Fonds africain de développement), ainsi que des approbations d’un montant de 1,07 milliard d’UC au titre du Fonds spécial du Nigeria, de la Facilité de rehaussement de crédit en faveur du secteur privé, de la Facilité d’appui à la transition et des fonds spéciaux.

Au titre du guichet de la Banque africaine de développement, les approbations se sont élevées à 5,31 milliards d’UC, soit une hausse de 14% par rapport à 2017, relève le rapport rendu public en marge des Assemblées annuelles de la BAD qui se tiennent à la capitale de la Guinée Equatoriale.

Par priorités de développement de la BAD (High 5), « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » a bénéficié de 33% du total des approbations, suivie de la priorité « Industrialiser l’Afrique » avec 22%, « Eclairer l’Afrique » (19%), « Nourrir l’Afrique » (15%) et « Intégrer l’Afrique » avec 11%.

Quant à la répartition par région, les approbations en faveur de l’Afrique de l’Ouest ont représenté 34% des approbations totales, tandis que l’Afrique de l’Est a bénéficié d’une part de 21%, l’Afrique du Nord de 16%, l’Afrique Australe de 12% et l’Afrique centrale de 10%.

Le Groupe de la Banque fait savoir, en outre, que les décaissements en 2018 ont atteint 4,37 milliards d’UC, soit 88% de l’objectif fixé (4,96 milliards d’UC).

Par ailleurs, le rapport souligne que la Banque a conservé sa notation AAA avec une perspective stable auprès des quatre principales agences internationales de notation(Standard & Poor’s, Fitch, Moody’s et Japan Credit Rating Agency).

Dans la même catégorie