ATOP 33 ANS DE L’OOAS : LES GOUVERNEMENTS ENCOURAGES A POURSUIVRE LES INTERVENTIONS VISANT A ATTENUER L’IMPACT DU CORONAVIRUS SUR LES POPULATIONS VULNERABLES ATOP TRANSPORT/GOZEM : LE SERVICE DE RESERVATION DE TRICYCLES BAGAGES LANCE A LOME ATOP LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA BIDC CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP COVID-19/ENQUETE DE SUIVI TELEPHONIQUE A HAUTE FREQUENCE DES MENAGES AU TOGO: PLUS DE 90% DES ENQUETES APPLIQUENT LES MESURES BARRIERES ET LA RADIO RESTE LE PRINCIPAL CANAL D’INFORMATION SELON LE RAPPORT ANG Covid-19/ Directora da OMS não quer África no fim da fila para futura vacina ANG Ensino/Sindicatos dizem que os professores não voltarão as salas de aulas sem criação das condições indispensáveis ANG Covid-19/”Guiné-Bissau está a beira da rotura de stock de medicamentos”, diz secretário executivo da Associação de Proprietários de Farmácias ANG Covid-19/Governo permite reabertura ao público de igrejas, mesquitas e outros rituias tradicionais AGP Gabon/ Justice: Des peines maximales pour les trafiquants des produits forestiers GNA UK announces new sanctions regime against rights violations

Les ASC doivent être des vecteurs de développement (DG ONFP)


  17 Novembre      6        Sport (3855),

   

Dakar – Le directeur général de l’Office national de la formation professionnelle (ONFP), Dr Souleymane Soumaré, estime que les Associations sportives et culturelles (ASC) doivent aussi être des vecteurs de développement.

’’Nous avons constaté et nous l’avons dit depuis toujours que les Associations sportives et culturelles doivent être, au-delà des activités sportives et culturelles, des vecteurs de développement et contribuer au développement économique de leur localité et de leur zone’’, a-t-il dit.

M. Soumaré remettait un appui composé de trophées pour les différentes catégories et des jeux de maillots, des médailles, des ballons et des enveloppes financières, aux équipes de la zone 2 qui ont joué samedi la finale dont il est le parrain.

Ces ASC ’’doivent s’organiser pour avoir les possibilités et les moyens de financer leurs activités sportives en fin d’année’’, a dit Souleymane Soumaré.

Il a rappelé que le président de la République a mis à la disposition des jeunes des leviers comme la DER, le FONGIP, etc, pour le financement des activités génératrices de revenus.

Pour les contraintes liées à la formation, il a invité les responsables d’ASC à se rapprocher de l’ONFP.

’’J’ai fait l’invite au président de l’ODCAV de Diourbel (…). Je pense que dans un délai très court, nous pourrons démarrer ces formations au niveau de Diourbel pour ensuite l’élargir au niveau du territoire national’’, a indiqué M. Soumaré.

Ce projet va se faire en collaboration avec le ministère de la Jeunesse, les Conseils national et régional de la jeunesse afin que ces activités puissent être déroulées au niveau des différentes régions, selon Soumaré.

’’Il appartiendra à l’ODCAV de saisir cette opportunité’’, a ajouté le DG de l’ONFP, estimant aussi que les demandes de formation doivent répondre aux besoins économiques de la zone.

Dans la même catégorie