ANP Ouverture à Assouan (Egypte) de la Conférence sur « Paix Durable, la Sécurité et le Développement en Afrique » en présence du Président Issoufou Mahamadou STP PRESS Marapa constrói forno de fumagem de peixe para « palaiês « de São Tomé e Príncipe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Environ 10 millions FCFA redistribués à des sociétaires AVEC de Gagnoa AIP La Société de gynécologie-obstétrique de Côte d’Ivoire installe une sous-section dans le Haut Sassandra AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Congés anticipés : Le directeur régional de l’éducation sensibilise les élèves du Moronou AIP Côte d’ivoire-AIP/ La sous-préfecture de Soubré dotée d’un logiciel pour la gestion informatisée de l’état civil: ANGOP Le ministre de la Justice souligne les efforts de lutte contre la corruption ANGOP Le Kenya souhaite approfondir sa coopération avec l’Angola ANGOP La Cour suprême engage l’ex-président de la République comme déclarant APS VERS L’ÉLECTRIFICATION DE 20 VILLAGES DES DÉPARTEMENTS DE PODOR ET DAGANA

Les ASC doivent être des vecteurs de développement (DG ONFP)


  17 Novembre      3        Sport (2790),

   

Dakar – Le directeur général de l’Office national de la formation professionnelle (ONFP), Dr Souleymane Soumaré, estime que les Associations sportives et culturelles (ASC) doivent aussi être des vecteurs de développement.

’’Nous avons constaté et nous l’avons dit depuis toujours que les Associations sportives et culturelles doivent être, au-delà des activités sportives et culturelles, des vecteurs de développement et contribuer au développement économique de leur localité et de leur zone’’, a-t-il dit.

M. Soumaré remettait un appui composé de trophées pour les différentes catégories et des jeux de maillots, des médailles, des ballons et des enveloppes financières, aux équipes de la zone 2 qui ont joué samedi la finale dont il est le parrain.

Ces ASC ’’doivent s’organiser pour avoir les possibilités et les moyens de financer leurs activités sportives en fin d’année’’, a dit Souleymane Soumaré.

Il a rappelé que le président de la République a mis à la disposition des jeunes des leviers comme la DER, le FONGIP, etc, pour le financement des activités génératrices de revenus.

Pour les contraintes liées à la formation, il a invité les responsables d’ASC à se rapprocher de l’ONFP.

’’J’ai fait l’invite au président de l’ODCAV de Diourbel (…). Je pense que dans un délai très court, nous pourrons démarrer ces formations au niveau de Diourbel pour ensuite l’élargir au niveau du territoire national’’, a indiqué M. Soumaré.

Ce projet va se faire en collaboration avec le ministère de la Jeunesse, les Conseils national et régional de la jeunesse afin que ces activités puissent être déroulées au niveau des différentes régions, selon Soumaré.

’’Il appartiendra à l’ODCAV de saisir cette opportunité’’, a ajouté le DG de l’ONFP, estimant aussi que les demandes de formation doivent répondre aux besoins économiques de la zone.

Dans la même catégorie