AGP Labé-Jeunesse : Des jeunes en conflit à Djonfo, Le préfet de Labé appelé en renfort AGP Boké-Société : Le président des transporteurs miniers pour la préservation de la paix GNA Let’s develop our own education models – Prof Opoku-Agyemang GNA COCOBOD to distribute 60 million hybrid seedlings to farmers GNA Foreigners cannot engage in retail business – Kyei-Mensah-Bonsu APS HUIT BASKETTEURS SÉNÉGALAIS SÉLECTIONNÉS POUR UN CAMP DE ‘’BASKETBALL WITHOUT BORDERS’’ À DAKAR APS AHMAD GAMAL, HANDICAPÉ VISUEL, STAR DE LA CAN 2019 APS CAN 2019 : ALIOU CISSÉ ET DJAMEL BELMADI SERONT FÊTÉS À CHAMPIGNY-SUR-MARNE (MEDIA) AIP Côte d’Ivoire / L’ANADER propose l’hydroponie, nouvelle pratique agricole comme solution à la pression foncière AIP Côte d’Ivoire/Affectation en 6ème : le ministère de l’Education nationale innove avec les inscriptions en ligne

Les assemblées annuelles 2015 de la BAD, du 25 au 29 mai prochain à Abidjan


Rabat, 24 avril 2015 (MAP) – Les assemblées annuelles 2015 du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) auront lieu du 25 au 29 mai prochain à Abidjan, avec au menu l’élection du 8è président de cette institution bancaire panafricaine.

Placé cette année sous le thème : ‘’l’Afrique et le nouveau paysage mondial’’, ce rendez- vous sera rehaussé également par la célébration du 50è anniversaire de ladite banque, indique une note de cette institution rendue publique dans la métropole économique ivoirienne.

A ce rendez-vous annuel sont attendus les gouverneurs de la BAD, les ministres des finances et de l’économie ainsi que des gouverneurs des banques centrales représentant 80 pays membre du groupe de la BAD, qui seront à la tête de plus de 2.500 délégués et participants, précise-t-on de même source.

Des représentants d’autres institutions de financement multilatérales, d’agences de développement, dirigeants du secteur privé, d’organisations non gouvernementales (ONGs), d’organisations de la société civile et des médias assisteront aussi aux réunions, qui déboucheront sur des décisions d’une grande importance pour la Banque, lit-on dans le document.

Ces assises serviront donc d’occasion pour examiner les opérations 2014 de la BAD et son portefeuille de financement dédié au développement en 2015, et devront permettre aussi de se pencher sur les défis que l’Afrique doit relever dans des secteurs clés, comme le changement climatique, les infrastructures, le secteur privé et la gouvernance.

Au menu des assemblées annuelles de la BAD figurent une série de séminaires de haut niveau et d’autres événements sur la situation économique, sociale et politique du continent ainsi que sur la façon dont ces secteurs peuvent servir à accélérer la transformation de l’Afrique.

Il s’agit aussi d’une plateforme idoine en vue d’examiner les mesures et les politiques stratégiques que les décideurs politiques, les chefs d’entreprises et la société civile du continent peuvent adopter pour soutenir l’Afrique dans son rôle d’acteur mondial émergent.

Ces événements fourniront également des opportunités de réseautage, d’échanges et de renforcement des capacités de négociation sur les positions politiques respectives des pays membres.

Fondée en 1964, la BAD est la première institution africaine de financement du développement en Afrique, avec comme mission principale de mobiliser des ressources pour soutenir le développement social et économique de ses 54 pays membres régionaux, tout en défendant une croissance durable et inclusive.

En chiffres, en 2014, la BAD a approuvé 232 opérations totalisant quelque 7,59 milliards de dollars US. De 1967 à 2014, ce sont quelque 4.185 prêts et dons qui ont été attribués par l’institution, pour un montant cumulé de 107,60 milliards de dollars US, précise-t-on.

LS—BI.

TB.

Dans la même catégorie