AIP Angela Merkel, prix FHB-UNESCO pour la recherche de la paix (Portrait) MAP L’exploitation minière joue un rôle central dans l’industrialisation de l’Afrique (conférence) MAP Mali: plus de 30 terroristes neutralisés dans le centre du pays (armée) MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin d’informations économiques africaines MAP Le Sénégal et la BAD signent deux accords de financement MAP Le président malien sera présent au sommet Russie-Afrique prévu en juillet à Sotchi (ministre des AE) APS Malèye Diagne « a tous les atouts pour réussir avec son nouveau club », le Riga FC APS Samba Ndiobène Ka rassuré par les travaux du Promoviles à Rufisque

Les attentes de la RDC à la 40ème session de l’assemblée des parties de l’ITSO aux USA


  29 Juin      33        Technologie (781),

   

Kinshasa, 29 juin 2022(ACP)- Le gouvernement congolais à travers le ministre des Postes télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Augustin Kibassa Maliba, attend de la 40ème session de l’assemblée des parties de l’Organisation internationale de télécommunications par satellites (ITSO), la réponse à la requête de la RDC faite à la précédente assemblée consistant à faire des télécommunications par satellite un moyen de communication stratégique et prioritaire au même titre que la fibre optique.

Cette 40e session de l’assemblée des parties de l’ITSO qui se tient du 28 au 30 juin 2022 à Washington, aux Etats-Unis d’Amérique a pour objectif de mettre en place le secteur spatial nécessaire pour améliorer les communications, a appris l’ACP mercredi dudit ministère.

« ITSO est une organisation intergouvernementale chargée de superviser les obligations de service public d’Intelsat et de protéger le patrimoine commun des parties», souligne la source qui ajoute que l’ITSO intègre le principe énoncé dans la résolution 1721 de l’assemblée générale des Nations-Unies selon laquelle les nations du monde doivent pouvoir dès que possible communiquer au moyen des satellites sur une base mondiale et non discriminatoire.

Elle note que 149 Etats étaient membres de l’ITSO en ratifiant un traité multilatéral connu sous nom, de l’accord relatif à l’organisation internationale de télécommunication par satellite.

Les organisations apportent une contribution effective aux travaux du comité technique ou sous-comité pour les questions traitées.
Cette organisation a émis le souhait d’être tenue informée des travaux du comité technique ou sous-comité étant donné que ces derniers apportent une contribution d’ordre technique et participent activement aux travaux d’un groupe de travail.

Dans la même catégorie