GNA PNC poised to giving Ghana a new look GNA Media have a crucial role in election 2020 – GJA President AGP Gabon: L’Institut Français du Gabon rouvre ses portes au public AGP Gabon/Justice: Les séminaristes édifiés sur le nouveau Code civil gabonais APS CANCERS DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 90% DES FILLES VACCINÉES À KAFFRINE APS HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AGP Gabon: Délibération du BEPC et CEP à partir de ce dimanche 25 octobre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Don d’une Fondation à des structures du ministère en charge de la Santé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des postes téléviseurs et décodeurs offerts aux chefs de village du secteur Sud de Niakara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Reprise des activités économiques à M’Bahiakro suite au couvre-feu

Les autorités locales de l’Atacora édifiées sur la mission du Médiateur de la République


  15 Octobre      10        Société (24151),

   

Porto-Novo, 15 Oct. (ABP) – Une délégation du médiateur de la République conduite par son secrétaire général, à une séance tenue mercredi à la préfecture de Natitingou, a édifié les nouveaux maires et adjoints aux maires des communes de l’Atacora, sur le Médiateur, sa mission et son rôle et les dysfonctionnements dans la gouvernance locale constatés par l’institution, à travers les réclamations des citoyens.
Cette séance, présidée par le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah, a permis à la délégation du Médiateur, d’expliquer aux nouvelles autorités communales, les statuts, les attributions, la procédure de saisine du médiateur et la façon dont l’institution fonctionne.
« Le médiateur de la république est une autorité administrative indépendante qui ne reçoit d’instruction d’aucune autorité politique, administrative, législative ou judiciaire, il a un mandat de 05 ans non renouvelable et sa saisine est non seulement gratuite mais aussi peut se faire par toute personne physique ou morale », a entre autres précisé le secrétaire général de l’institution, Vincent Lezinmè.
Dans sa présentation, le directeur des recours du Médiateur de la République a insisté sur les griefs que reçoit le Médiateur dans la gestion des collectivités décentralisées. Bienvenu Padonou, a énuméré les licenciements abusifs des agents dans les communes, le non reversement des cotisations des agents des collectivités locales à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le bradage des réserves administratives, les plaintes des citoyens relatives à la gestion des affaires domaniales, les obstacles latents dans les procédures d’expropriation pour cause d’utilité publique et les problèmes liés à l’établissement des cartes d’identité nationale.
La délégation a saisi l’occasion pour informer les élus locaux de la tenue prochaine d’une audience foraine du Médiateur de la République à Natitingou.
Le préfet de l’Atacora a félicité le Médiateur de la République pour sa démarche à l’endroit des collectivités locales et surtout pour les nombreux exploits réalisés. « La forte propension de nos compatriotes à recourir au Médiateur de la
République traduit plus qu’un intérêt de circonstance, une profonde attente sociale à laquelle toutes les composantes administratives de notre pays doivent s’atteler à répondre », a exhorté Lydie Déré Chabi Nah.
ABP/BY/DYG/IM/IA

Dans la même catégorie