MAP Afrique de l’Ouest: Le sommet de la CEDEAO demande des transitions à court terme AIP L’UE déterminée à travailler avec la Côte d’Ivoire pour la promotion de la dignité humaine AIP L’ONU félicite la Côte d’Ivoire pour le chemin parcouru dans la construction de l’Etat de droit AIP Le ministère de la Salubrité et l’ANAGED remettent du matériel de collecte et de transport des déchets à Korhogo ANP La caravane nationale « Jeunesse Nigérienne Debout » à Dosso APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-FINANCEMENTS / Finance verte: le Sénégal bénéficie d’une garantie de crédit de plus de 260 milliards de FCFA de la BAD APS SENEGAL-AFRIQUE-SPORTS / Championnat du monde féminin de handball: les Lionnes promettent de terminer la compétition sur « une bonne note » AIP Le CNDH met les jeunes en mission pour la défense des droits humains AIP Abidjan accueille la campagne régionale « Carton rouge » contre les VBG AIP L’AERD plaide pour l’ouverture des discussions sectorielles au ministère de l’éducation nationale

Les BRICS pas prêts à accepter de nouveaux membres (MAE sud-africaine)


  2 Juin      83        Politique (23984),

 

Le Cap (Afrique du Sud) , 02/06/2023 -(MAP)- Les pays du BRICS, un groupement qui réunit le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, ne sont pas encore prêts à accepter de nouveaux membres, a indiqué jeudi la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, Naledi Pandor.

S’exprimant lors d’une conférence de presse des ministres des Affaires étrangères des BRICS au Cap (1470 km de Pretoria), Mme Pandor a déclaré qu’ »une fois que nous aurons un document qui offre des orientations claires, nous le présenterons au Sommet prévu en août » en Afrique du Sud.

« Nous aimerions que ce travail soit terminé au moment où le Sommet se tiendra », a-t-elle ajouté.

Jeudi, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, a déclaré que la Chine soutient le processus d’élargissement des BRICS et est prête à accepter l’adhésion de nouveaux partenaires partageant la même vision au sein du groupe.

En tant que plateforme importante pour la coopération entre les marchés émergents et les pays en développement, les BRICS sont déterminés à défendre le multilatéralisme, à faire progresser vigoureusement la réforme du système de gouvernance mondiale et à accroître la représentation et le poids des marchés émergents et des pays en développement, a dit Mme Mao.

Elle a ajouté que « les BRICS sont devenus une force positive, stable et constructive dans les affaires internationales », notant que la Chine a toujours considéré les BRICS comme un mécanisme ouvert et inclusif et qu’elle soutenait le processus d’élargissement du groupe.

Les MAE des BRICS se réunissent les 1 et 2 juin au Cap en préparation du Sommet des chefs d’États du même groupement, prévu en août à Johannesburg.

Au moins une douzaine de pays ont exprimé leur intérêt à rejoindre le bloc créé en 2009 sous l’appellation BRICS.

Dans la même catégorie