MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Les cadres appelés a mettre en application les axes stratégiques


  25 Avril      99        Développement durable (3791), Economie (22786),

   

BRAZZAVILLE, 25 AVRIL (ACI)- La ministre du tourisme et des loisirs, Mme Arlette Soudan-Nonault a exhorté, le 24 avril à Brazzaville, les cadres sous sa tutelle de s’approprier de la politique de la stratégie et du schéma directeur de développement durable du tourisme pour la mise en application des dix axes stratégiques.

Cette exhortation a été faite lors du séminaire sur la restitution de la stratégie nationale du tourisme à l’endroit des cadres du ministère, permettant aux participants d’acquérir une meilleure connaissance des dossiers, de la stratégie et d’élever leur niveau de compétence au profit du développement, de l’industrie touristique et hôtelière, a souligné Mme Soudan-Nonault.

Accroitre les chances de réussite simplifiée, avoir la connaissance des objectifs et des solutions souhaitées ainsi que la méthodologie applicable pour atteindre les objectifs fixés et amener toutes les compétences internes à être prêtes à affronter, avec les mêmes armures, la rude bataille de la mise en application des dix axes stratégiques retenus sont aussi les objectifs de ce séminaire.

En effet, a dit la ministre en charge du tourisme, après la mise au point des documents finaux avec le PNUD, la nécessité impérieuse de prendre en compte toutes les recommandations faites par les experts du projet « Elaboration de la stratégie et du schéma directeur de développement durable du tourisme » s’impose. « Je tiens à la réussite de ce séminaire pour que les inquiétudes qui subsistent aujourd’hui, dans la maitrise pour de la stratégie soient complètement dissipées », a insisté Mme Soudan Nonault.

Pour elle, les moyens financiers jouent certes un rôle non négligeable, mais les ressources humaines doivent être à la hauteur et en capacité de convaincre les décideurs et les partenaires au développement de rechercher les différents projets présentés. «Nous n’avons pas le droit de décevoir et nous sommes condamnés à réussir », a-t-elle martelé.

A cette occasion, le représentant résident du PNUD au Congo, M. Anthony Ohemeng-Boamah, a indiqué que cet atelier est une étape essentielle pour parvenir au changement souhaité, à savoir atteindre les objectifs fixés par le gouvernement dans le cadre de la diversification de l’économie pour 10% de ce secteur au PIB, chose possible au regard du potentiel que regorge le Congo.

Félicitant et saluant la disponibilité du ministre, le représentant résident du PNUD a fait savoir que son institution va accompagner le Congo jusqu’à l’aboutissement du processus en faisant de cette stratégie, un outil de plaidoyer et de mobilisation des professionnels de ce domaine en vue d’avoir apporté les fruits tant attendus. Cette stratégie est ancrée dans une optique des Objectifs du développement.

Par ailleurs, l’expert en développement touristique et hôtelier auprès des institutions internationales, M. Rémy Poliwa a révélé que la mise en œuvre de cette stratégie va permettre d’encourager et sensibiliser la population et aux cadres de comprendre le contenu de la stratégie.

Le tourisme, a-t-on appris, a acquis la visibilité à l’aéroport de Maya-Maya et à la création de site web contribuant à la sensibilisation de la destination Congo ainsi que l’adhésion des promoteurs aux différentes mesures prises par ce département ministériel pour améliorer le système de recouvrement des taxes qui commence à apporter les fruits .Cette formation prend fin le 26 avril.(ACI)

Dans la même catégorie