MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) ANP Atelier de restitution des résultats du diagnostic participatif auprès des services techniques et partenaires AGP La BDEAC réaffirme sa volonté d’accompagner le Gabon AGP Guinée-CEDEAO : Conclave sur la mise en place d’un système de certification de personnes AGP Guinée-Agro-industrie : « Si les FAPA étaient maintenues, la Guinée serait auto suffisante aujourd’hui », dixit Pr Alpha Condé APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry

Les « Catapilas » de Venance Konan prennent le pourvoir « au village »


  26 Avril      70        Economie (24440), Travaux publics (471),

   

Abidjan, 26 avr 2017 (AIP) – Après « Robert et les Catapilas », suivi de « Catapilas, ces ingrats », Venance Konan publie, chez Frat Mat Editions, « Catapila, chef de village », qui achève sa triptyque sur les étrangers, surnommés « Catapilas », déformation de Caterpillar, marque d’un bulldozer, pour leur force au travail.

Après leur arrivée et les difficultés de leur installation qu’ils transcendent par leur force au travail de la terre, pour prospérer, dans les deux premiers ouvrages, ce troisième récit, fait la peinture, en 155 pages, des sentiments, idées, idéaux, actes et paroles démagogiques, xénophobes, fruits de manipulations, en somme, l’atmosphère générale de la crise ivoirienne dans le cadre d’un village où règne, en sybarite, l’éblouissant Robert, paresseux, cloporte, s’abreuvant au fiel de la flagornerie et du désir de puissance des politiciens.

Le drame se noue autour de deux enfants du village (l’un, autochtone « de père et de mère » et le second, allochtone, fils métis d’un étranger avec une fille du village, intégré depuis lurette à la vie du village), candidats au titre de « chef ».

Pour en décrire la trame des circonvolutions et péripéties,  jusqu’à l’assaut final qui conduit l’un des protagonistes en prison, l’auteur use d’humour, de sarcasme et d’ironie, dans un langage dépouillé, cru, simple, pour démêler, analyser les situations, présenter les enjeux de la question principale de la place universelle de l’étranger.

« Mais au-delà, ce livre est un hymne à la fraternité universelle et au travail, seuls moyens pour l’homme de se libérer des facilités qui le diminuent », prévient l’éditeur, en appel aux paresseux et ivrognes qui, à leur réveil, portent hypocrisie, jalousie et haine, souvent meurtrières, à l’encontre des étrangers.

Docteur en droit, Journaliste-écrivain, Venance Konan, 59 ans, est directeur général du groupe de presse Fraternité Matin depuis 2011.

aaa/fmo

Dans la même catégorie