NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Les « Catapilas » de Venance Konan prennent le pourvoir « au village »


  26 Avril      58        Economie (21994), Travaux publics (446),

   

Abidjan, 26 avr 2017 (AIP) – Après « Robert et les Catapilas », suivi de « Catapilas, ces ingrats », Venance Konan publie, chez Frat Mat Editions, « Catapila, chef de village », qui achève sa triptyque sur les étrangers, surnommés « Catapilas », déformation de Caterpillar, marque d’un bulldozer, pour leur force au travail.

Après leur arrivée et les difficultés de leur installation qu’ils transcendent par leur force au travail de la terre, pour prospérer, dans les deux premiers ouvrages, ce troisième récit, fait la peinture, en 155 pages, des sentiments, idées, idéaux, actes et paroles démagogiques, xénophobes, fruits de manipulations, en somme, l’atmosphère générale de la crise ivoirienne dans le cadre d’un village où règne, en sybarite, l’éblouissant Robert, paresseux, cloporte, s’abreuvant au fiel de la flagornerie et du désir de puissance des politiciens.

Le drame se noue autour de deux enfants du village (l’un, autochtone « de père et de mère » et le second, allochtone, fils métis d’un étranger avec une fille du village, intégré depuis lurette à la vie du village), candidats au titre de « chef ».

Pour en décrire la trame des circonvolutions et péripéties,  jusqu’à l’assaut final qui conduit l’un des protagonistes en prison, l’auteur use d’humour, de sarcasme et d’ironie, dans un langage dépouillé, cru, simple, pour démêler, analyser les situations, présenter les enjeux de la question principale de la place universelle de l’étranger.

« Mais au-delà, ce livre est un hymne à la fraternité universelle et au travail, seuls moyens pour l’homme de se libérer des facilités qui le diminuent », prévient l’éditeur, en appel aux paresseux et ivrognes qui, à leur réveil, portent hypocrisie, jalousie et haine, souvent meurtrières, à l’encontre des étrangers.

Docteur en droit, Journaliste-écrivain, Venance Konan, 59 ans, est directeur général du groupe de presse Fraternité Matin depuis 2011.

aaa/fmo

Dans la même catégorie