ANGOP Angola perde na estreia da Cosafa APS ORGANISATION ET NOUVELLES ORIENTATIONS DE LA SN-APS, AU MENU D’UN ATELIER À SALY APS UN ÉLU LOCAL VANTE LES AVANTAGES DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE DANS LA CAPTATION DE RESSOURCES APS LE BOS DU PSE SATISFAIT DU DÉROULEMENT DES TRAVAUX DE L’AGROPOLE-CENTRE APS AFROBASKET U18 : VICTOIRE DU SÉNÉGAL SUR LE MALI (80-78) ANGOP Covid-19: Angola reporta 132 novos casos e 55 recuperados GNA Volta EC prepares venue to host regional collation centre ANP Niger: Le gouvernement fixe les modalités de calcul et de recouvrement des redevances de l’ARST ANP Niger : Démission des membres du Gouvernement et de certaines personnalités candidats aux élections législatives du 27 décembre prochain GNA Volta EC prepares venue to host regional collation centre

LES CENTRES DE TRANSFORMATION AGRICOLE PILOTES EQUIPES


  16 Novembre      7        Agriculture (1745),

   

Kara, 16 nov. (ATOP) – L’Agence de Promotion et de Développement des Agropoles au Togo (APRODAT), en collaboration avec la Fondation SAEMAUL, a offert, le vendredi 13 novembre à Kara, des équipements aux cellules d’assainissement des Centres de Transformation Agricole (CTA), pilotes dans le cadre de la mise en œuvre du projet de l’Agropole du bassin de la Kara. Cette action marque la fin des travaux d’un atelier sur l’assainissement et l’aménagement du cadre de vie et de gestion des ressources naturelles dans la région de la Kara, organisé du 9 au 12 novembre à l’intention des acteurs impliqués dans l’exécution du projet de l’Agropole du bassin de la Kara. Le but visé est d’outiller ces derniers afin de sensibiliser et accompagner les populations locales à travers les groupes identifiés et sélectionnés dans quatre CTA pilotes que sont : Natchiboré, Adélie, Broukou et Sanda Kagbanda, pour assurer l’assainissement et l’aménagement de leur cadre de vie et de gestion intégrée des ressources naturelles. Ces équipements sont composés de 10 poubelles d’une capacité de 240 litres pour chaque CTA, 8 tricycles en raison de 2 par CTA, des gilets et combinaisons pour tous les membres des cellules d’assainissement des CTA ciblés. C’est le ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du territoire, chargé du Développement des Territoires, Essomanam Edjéba qui a procédé à la remise symbolique de cet équipement aux bénéficiaires. C’était en présence des autorités politiques, administratives et communales de la préfecture de la Kozah. La dotation de ces matériels permettra aux bénéficiaires de bien mener leur mission, celle d’amener les citoyens à prendre conscience de l’importance de la gestion et de la valorisation des déchets dans les communautés à la base. Le directeur général de l’APRODAT, Dr. Ari Edem Akouvi a indiqué que dans la stratégie d’intervention du projet, la zone de l’agropole du bassin de la Kara est structurée en onze CTA dont les quatre pilotes précités, au niveau desquels, la Fondation SAEMAUL implémente les projets spécifiques de développement. Dr. Ari a saisi l’occasion pour réitérer ses remerciements à la Fondation SAEMAUL pour son effort d’accompagnement et d’appui multiforme aux côtés de l’APRODAT pour la mise en œuvre effective des activités de l’agropole du bassin de la Kara. La directrice Pays de la Fondation SAEMAUL, Mme Jungwon Park, a pour sa part indiqué qu’il s’agit à travers cette initiative de responsabiliser la jeunesse de l’agropole pour susciter leur intérêt au développement de la communauté. « Quand bien même que, les activités de l’agropole du bassin de la Kara soient axées sur la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles, les acteurs principaux doivent non seulement en être des bénéficiaires mais aussi des contributeurs », a relevé Mme Park. Elle a réitéré la disponibilité de sa Fondation pour une réussite de l’agropole du bassin de la Kara. Pour le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawu, ces équipements viennent soutenir les actions du gouvernement en matière d’assainissement et d’hygiène. Il a témoigné sa gratitude à l’APRODAT et son partenaire technique pour le dynamisme observé dans l’exécution du projet, malgré les effets de la pandémie de l’heure. Le représentant du pouvoir central a exhorté les acteurs à plus d’engagement et de patriotisme pour que l’acropole du bassin de la Kara puisse connaître un développement réussi pour la région.

Dans la même catégorie