MAP Sahara: l’initiative d’autonomie est « la solution de compromis par excellence », affirme le Gabon AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19: la Chine offre des kits sanitaires et d’hygiènes au lycée moderne Alassane Ouattara d’Anyama ANP COVID-19 : Le Premier Ministre et les partenaires techniques et financiers se concertent sur le plan global de réponse AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une milice veut faire de Dabou sa base arrière (Gendarmerie) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le préfet se félicite du climat de paix à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des rues de Danané transformées en carrières de sable en période de pluie GNA Healthy Food Africa project to produce additional 91,000 mt of fish GNA Tema West Education Directorate organizes breast screening for Teachers GNA EC to receive nominations for Yapei/Kusawgu Constituency GNA COMBATs must change narrative on gender-based violence

Les chambres administratives désormais fonctionnelles au tribunal d’Aplahoué


  15 Octobre      11        Société (24074),

   

Porto-Novo, 15 Oct. (ABP) – Le préfet du département du Couffo, Christophe Houinsou Mègbédji, a présidé mercredi au tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué, la séance de sensibilisation des élus locaux et agents de l’administration des six communes du département sur l’opérationnalisation des chambres administratives dans les juridictions de fond qui sont les juridictions de droits communs.
A cette séance de sensibilisation, le président du tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué, le magistrat Hervé Marcel Allavo a fait savoir que la juridiction administrative a été créée pour faire respecter le droit par les administrations et réparer les dommages que celles-ci auraient pu causer. « Seul un juge administratif spécialisé qui connaît les impératifs du service public et qui sait interpréter la volonté générale peut bien juger l’administration et protéger les citoyens sans mettre en péril les intérêts de l’Etat au détriment des intérêts des particuliers », a-t-il expliqué.
Le magistrat Hervé Marcel Allavo a souligné face aux élus locaux et agents de l’administration que cette juridiction administrative est une réalité au tribunal d’Aplahoué à travers la création de sa chambre administrative. Le magistrat a laissé entendre que la rencontre est venue à point nommé et que désormais, précise-t-il, « leurs décisions pourront être déférées devant le tribunal d’Aplahoué par les administrés » avant d’ajouter que le contentieux administratif apparaît comme une épée de Damoclès sur la tête des agents publics pour les empêcher de s’écarter de la légalité.
Le directeur général des collectivités locales, Abasse Olossoumaré, pour sa part, a invité les maires à prendre en considération tous les conseils prodigués au cours de la séance pour « éviter de passer le clair de leur mandature devant les juridictions administratives ».
L’activation des chambres administratives au niveau des tribunaux de première instance de second degré, martèle le préfet, « est une véritable opportunité pour l’amélioration de la réalisation des droits humains et par conséquent de la délivrance des services sociaux de base ».
ABP/CBA/IA

Dans la même catégorie