APS CASAMANCE : UNE DIGUE ANTI-SEL DE 10 KMS POUR RÉCUPÉRER 840 HA DE TERRES CULTIVABLES GNA L’URGENCE DE FINANCER LA SANTÉ DE LA REPRODUCTION DES JEUNES SOULIGNÉE APS CORONAVIRUS : 21 NOUVELLES CONTAMINATIONS CE VENDREDI GNA Tema Police Command, security agencies embark on Peace March GNA ACEIR launches report on inequality diagnostics for Ghana GNA FDA sensitises public to ban smoking in public places APS PLAIDOYER POUR UNE MEILLEURE REPRÉSENTATION DE L’AFRIQUE DANS LES ORGANES DE L’OCI APS SÉCURITÉ À L’EST : LES ASSURANCES DU COMMANDANT DE LA BRIGADE TERRITORIALE DE GOUDIRY APS COVID-19 : LE NOMBRE D’INFECTIONS MONTE EN FLÈCHE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Conseil régional du N’zi équipe 30 jeunes coiffeurs de Dimbokro

Les chefs traditionnels et guides religieux invités à prôner la paix à Sikensi


  23 Octobre      17        Religion (672),

   

Sikensi, 23 oct 2020 (AIP)- La superviseure de la Commission électorale indépendante (CEI) en charge des régions du Sud-Comoé, de la Mé et de l’Agneby-Tiassa, Salimata Sanogoh Porquet, a invité jeudi 22 octobre 2020, les chefs de villages et guides religieux de Sikensi à œuvrer en faveur de la paix et du développement de leur localité au moment où le pays traverse une période de tensions marquée par des « incompréhensions ».

Mme Porquet s’exprimait au cours d’une réunion d’information et de sensibilisation de la population locale sur le processus électoral, présidée par le préfet du département, Anima Aka.

Elle a exhorté les chefs coutumiers de Sikensi à faire faire preuve de neutralité et d’indépendance pour « mériter la confiance de leurs enfants ». La superviseure de la CEI a souhaité qu’ils réconcilier la Côte d’Ivoire au travers de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels.

Salimata Porquet a recommandé aux guides religieux chrétiens et musulmans, la neutralité et l’engagement permanent à prier en faveur de la réconciliation et la paix dans le pays.

Dans la même catégorie