ABP Plus d’un million de francs CFA offerts pour la réalisation d’un ouvrage de franchissement dans la ville de Djougou ABP Le Mouvement « le Réveil » réitère son soutien au PAG de Patrice Talon ABP Les enfants de zéro à quatorze ans du Couffo bientôt vaccinés contre la rougeole et la rubéole MAP Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS AGP Gabon: L’US approuve la reconduction de Moukagni Iwangou au gouvernement AIP Côte d’Ivoire / Des ouvrages scolaires offerts au collège moderne de Dembasso AIP Côte d’Ivoire/ Les résultats du championnat national de volleyball AIP Côte d’Ivoire/ Des paysans veulent réduire les feux de brousse à Oumé ATOP LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE ATOP APPUI AUX FEMMES ENTREPRENEURES AFRICAINES : LE PROJET « PLATEFORME 50 MILLIONS DE FEMMES AFRICAINES ONT LA PAROLE » LANCE

Les cinq pays du Sahel décident de la suppression des frais de roaming entre eux


Abidjan, 29 nov 2016(AIP) – Des experts en régulation des télécommunications des pays membres du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) ont décidé de supprimer les frais d’itinérance à l’international, entre eux, en vue de contribuer au renforcement de la coopération économique, sécuritaire, commerciale, et culturelle.

Selon l’agence Ecofin, cette suppression des frais de roaming décidée le 24 novembre à Ouagadougou, constitue une décision majeure, en harmonie avec celle relative à la suppression des visas, décidée par les Chefs d’Etat, et dont les modalités de mise en œuvre sont déjà en cours d’examen par les ministres des Affaires étrangères.

Le G5 Sahel qui a vu le jour, en février 2014, à Nouakchott, en Mauritanie, lors d’un sommet des chefs d’Etat, est le quatrième regroupement d’Etats africains qui veut adopter cette politique d’inclusion sous-régionale par les télécoms.

Les pays d’Afrique de l’Est l’ont rendue effective depuis janvier 2015 et les pays d’Afrique de l’Ouest se sont déjà mis d’accord pour son introduction dans la région CEDEAO, dès 2017.

kam

Dans la même catégorie