AIP Le maire d’Aboisso pour l’implication des populations dans la gestion de la commune AIP Des équipements et des vivres à une pouponnière de Soubré AIP Série d’incendies « mystérieux » de domiciles à Latokaha MAP Mali : Le SG de l’ONU condamne une attaque contre les Casques bleus MAP Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d’art collective APS L’EXPOSITION DES ŒUVRES DE LÉONARD DE VINCI S’INSCRIT DANS ‘’LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ’’ (PR HAMADY BOCOUM) APS UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles.

Les contrôleurs budgétaires de l’Administration renforcent leurs connaissances sur le nouveau Code des marchés publics


  26 Novembre      4        Société (27340),

   

Abidjan, 26 nov 2020 (AIP) – Afin d’amener les contrôleurs budgétaires auprès des Etablissement publics nationaux à être davantage efficaces dans le contrôle des services ou prestations des attributaires des marchés de l’Etat, l’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) et la Direction générale des marchés publics (DGMP) ont organisé du 24  au 25 novembre 2020 à Grand-Bassam, une session de renforcement des capacités sur les ‘’Procédures de passation, de contrôle et de régulation des marchés publics prescrites par le Code des marchés publics de 2019’’.

Durant deux jours, les 95 contrôleurs budgétaires de l’Administration publique ont approfondi leurs connaissances sur les innovations relatives à la passation des marchés publics, spécifiquement le fonctionnement des Commissions d’ouverture des plis et de jugement des offres (COJO), au contrôle et à la régulation des marchés publics, énonce une note d’information de l’ANRMP transmise à l’AIP.

Les participants se sont également familiarisés avec les procédures concurrentielles simplifiées, l’exécution et le règlement des marchés publics, la gestion des litiges ainsi que les sanctions des violations de la réglementation des marchés publics et la gestion des audits des marchés publics. De plus, les problématiques auxquelles sont confrontées les contrôleurs budgétaires sur le terrain ont été passées en revue.

Selon la vice-présidente du Conseil de régulation de l’ANRMP, Mme Gnakpa Assamoi Brenda, cette formation s’inscrit dans le cadre d’une série de sessions de renforcement de capacités destinée à l’ensemble des acteurs de la commande publique. Ainsi, avant les contrôleurs budgétaires, les contrôleurs financiers de l’Administration publique et les responsables des Cellules de passation des marchés des ministères et leurs assistants ont été formés sur cette thématique.

Des formations sont également prévues pour d’autres cibles en vue d’une meilleure compréhension du nouveau Code des marchés publics par l’ensemble des acteurs de la commande publique. Il s’agit, entre autres, des agents comptables de l’Administration, des ordonnateurs des Institutions, les Sociétés d’Etat et les Collectivités territoriales.

L’ANRMP est le régulateur des marchés publics en Côte d’Ivoire. Elle a notamment pour missions, de définir la stratégie nationale en matière de formation, de statuer sur les différends ou litiges entre une autorité contractante et un acteur public ou privé nés à l’occasion de la passation et du contrôle de la commande publique dans les conditions prévues par le Code des marchés publics et le décret n°2018-358 du 29 mars 2018, déterminant les règles relatives aux contrats de Partenariats Public – Privé.

Cette Autorité administrative indépendante veille également à l’application des principes de bonne gouvernance à travers les audits indépendants de la passation, de l’exécution et du contrôle de la commande publique.

(AIP)

Dans la même catégorie