APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak

LES DEMI-FINALES DU CHAN SERONT UNE AFFAIRE D’ENTRAÎNEURS DU CRU


  1 Février      26        Sport (5314),

   

Dakar, 1-er fév (APS) – La Zambie du technicien serbe Milutin Sredojević dit Micho éliminée en quart de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) par le Maroc, la suite de cette compétition se présente comme une affaire d’entraîneurs du cru.

L’équipe du Maroc, présente dans le dernier carré, est coachée par un sélectionneur local, de même que celles du Cameroun, du Mali et de la Guinée, également en lice pour une place en finale.

Une situation assez inhabituelle qui peut laisser espérer de beaux et fratricides duels, des matchs tout aussi disputés.

Le Marocain Houcine Ammouta, bourreau de Micho, le sélectionneur serbe de la Zambie, va devoir compter sur le talent de son équipe pour s’en sortir face au Cameroun dont le sélectionneur Martin Ndtoungou est réputé être un technicien expérimenté.

L’équipe marocaine, après un démarrage poussif lors des deux premiers, est montée en puissance avec une large victoire 5-2 contre l’Ouganda (3-ème journée) et une démonstration de force 3-1 contre la Zambie en quart de finale.

Mercredi, contre le Cameroun à domicile, le Maroc, champion en titre, aura en face une équipe qui mettra un point d’honneur à ne pas perdre sur ses terres. Sans compter que l’équipe camerounaise peut se targuer d’avoir sorti un des favoris en titre, la RD Congo (2-1).

La seconde demi-finale 100 cent pour ouest-africaine va mettre aux prises le Mali à la Guinée, vainqueurs respectifs du Congo et du Rwanda en quart de finale.

Le Mali peut compter sur l’assise locale de son sélectionneur Nouhoum Diané, un technicien qui a managé les deux clubs phares de Bamako, le Stade Malien et le Djoliba AC.

Sauf que la Guinée également ne manque pas d’atout sur son banc avec Lappé Bangoura, qui a coaché le Syli local et plusieurs autres clubs dans son pays.

Bangoura qui a blanchi sous le harnais, a conduit le Syli local jusqu’en demi-finale du CHAN 2016 avant de se faire éliminer avec la même équipe dès le premier tour au CHAN 2018 au Maroc.

D’une manière générale, la forte présence d’équipes managées par des locaux au stade des quarts de finale était déjà en soi un bon point pour cette CHAN et la nouvelle perception que l’on peut être amenée à avoir des techniciens du cru.

Cela n’enlève rien à la valeur des techniciens étrangers coachant des équipes ayant participé au CHAN, comme Milutin Sredojević de la Zambie.

Il y a aussi le sélectionneur de l’Ouganda Johnny McKinstry, de nationalité nord-irlandaise mais aussi ceux de la Libye et du Zimbabwe, respectivement coachés par les Serbes Zoran Fillipovic et Zdravko Logarusic.

Dans la même catégorie