ABP Plus d’un million de francs CFA offerts pour la réalisation d’un ouvrage de franchissement dans la ville de Djougou ABP Le Mouvement « le Réveil » réitère son soutien au PAG de Patrice Talon ABP Les enfants de zéro à quatorze ans du Couffo bientôt vaccinés contre la rougeole et la rubéole MAP Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS AGP Gabon: L’US approuve la reconduction de Moukagni Iwangou au gouvernement AIP Côte d’Ivoire / Des ouvrages scolaires offerts au collège moderne de Dembasso AIP Côte d’Ivoire/ Les résultats du championnat national de volleyball AIP Côte d’Ivoire/ Des paysans veulent réduire les feux de brousse à Oumé ATOP LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE ATOP APPUI AUX FEMMES ENTREPRENEURES AFRICAINES : LE PROJET « PLATEFORME 50 MILLIONS DE FEMMES AFRICAINES ONT LA PAROLE » LANCE

Les dignitaires et prêtes de Vodoun du Plateau invités à une meilleure collaboration pour contrer la cybercriminalité


  16 Avril      20        Société (46271), Téchnologie (882),

   

Porto-Novo, 16 Avril (ABP)- Le préfet du département du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo, à la faveur d’une séance de sensibilisation tenue ce jeudi à la mairie de Pobè sur les crimes rituels et la cybercriminalité, a appelé les dignitaires et prêtes de cultes endogènes à tout mettre en œuvre pour une réussite parfaite de la lutte contre la cybercriminalité dans le département du Plateau.
A l’ouverture, le préfet Daniel Valère Sètonnougbo a rappelé la nécessité de tout mettre en œuvre pour isoler le département du Plateau de ceux ayant enregistré des crimes crapuleux liés aux phénomènes de cybercriminalité et qui font appel à des sacrifices humains.
« Ce qui se fait ailleurs et qui prennent d’assaut les réseaux sociaux ne doivent pas se passer dans le département du Plateau. S’il y a effectivement des fétiches « Kinninsi » et qui ne vivent que du sang humain dans le département. Nous allons mener des enquêtes et les brûler comme l’a annoncé le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique », a fait savoir l’autorité préfectorale avant d’inviter dignitaires, prêtes de Vodoun et Hounnon à dénoncer et démasquer les « faux prêtres Vodoun », qui sont dans leurs rangs.
« Quand la police a déclenché la guerre contre les cybercriminels dans les grandes villes du pays, ils ont pris fuite et cherchent de refuge dans les zones reculées du pays pour la poursuite de leurs actes », a précisé le préfet Daniel Valère Sètonnougbo exhortant les gardiens des cultes endogènes à dénoncer à la police toute personne présentant des comportements suspects dans leur rang ou localité.
Abondant dans le même sens, le représentant du directeur départemental de la police républicaine du Plateau a appelé les uns et les autres, à une franche collaboration avec les forces de sécurité publique et à appeler le 166 pour alerter la police de toute situation même sans se présenter. « Il suffit d’informer la police et la mission sera accomplie », a-t-il assuré.

Têtes couronnées, dignitaires, prêtes de Vodoun et les Hounnon présents ont salué l’initiative et affiché sur place leur détermination à contribuer à la lutte contre la cybercriminalité qui fait appel à des sacrifices humains dans chacune des localités des cinq communes du département.
ABP/ID/DKJ/AE

Dans la même catégorie