APS CAN U 23: A JOSEPH KOTO DE VALIDER LE CARTON PLEIN AIP Côte d’Ivoire/ Le Patronat se mobilise pour l’enrôlement de son personnel à la CMU AIP Côte d’Ivoire/ Une cargaison de riz présumé avarié saisie et soumise à des analyses, selon le DG du Commerce extérieur MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS SENEGAL: NGOUDIANE DOTÉ D’UN FOYER DE FEMMES ET D’UNE UNITÉ DE TRANSFORMATION DE PRODUITS CÉRÉALIERS MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin)

Les diplomates optimistes sur l’aboutissement de l’accord avec le FMI


  7 Janvier      15        Coopération (4987), Economie (22816), Finance (3730),

   

Brazzaville, 07 jan (ACI) – La doyenne du corps diplomatique, l’ambassadeur de la République centrafricaine au Congo, Mme Charlotte Fayanga, a exprimé, le 5 janvier à Brazzaville, son optimisme à l’aboutissement de l’accord entre le Congo et le FMI.

«Nous gardons un réel espoir qu’un accord sera finalement trouvé en 2019, afin de permettre au Congo de retrouver un équilibre macroéconomique», a-t-elle dit au cours de la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an au Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso.

Par ailleurs, l’ambassadeur de la République centrafricaine a indiqué que cet accord avec le FMI et la Banque mondiale ne serait pas considéré comme une panacée, mais il faut y adjoindre une panoplie de mesures internes pour pouvoir atteindre les objectifs de développement que le Congo mérite.

Selon elle, les diplomates ont apprécié tous les efforts accomplis par le Président congolais pour la survie de la population au cour de l’année 2018, notamment la tenue du Forum national sur la retraite, du 14 au 16 décembre à Kintélé, banlieue nord de Brazzaville.

«Nous osons croire que la mise en œuvre des décisions issues de cette rencontre contribuera à l’amélioration des conditions de vie des personnes de 3 ème âge et permettra de mettre fin à la perception négative de la retraite», a souligné Mme Fayanga.

Au niveau sous régional, la doyenne du corps diplomatique accrédité au Congo a reconnu que M. Sassou-N’Guesso n’est jamais indifférent aux questions touchant à la paix et à la sécurité dans les Sous-Régions de l’Afrique centrale et Australe, et même ailleurs. «Nous vous savons constamment au chevet de la Libye, en tant que président du Comité de haut niveau de l’Union Africaine. La Centrafrique retient également votre haute attention, surtout avec le regain de violence observé en 2018», a souligné la doyenne du corps diplomatique.

Elle a aussi rappelé que l’apport de M. Sassou-N’Guesso, président de la CIRGL, et d’autres partenaires abouti à l’organisation et à la tenue des élections générales en RDC, en décembre dernier. «Nous avons particulièrement apprécié le message d’apaisement adressé à la classe politique, à la société civile et au peuple de la RDC par les Chef d’Etat de la CIRGL et de la SADC, réunis en décembre 2018 à Brazzaville», a-t-elle dit. (ACI)

Dans la même catégorie