GNA Accra Mall launch Maiden Edition of ‘Future Fashion Fund’ ANP Sommet UA : Le Ministre du tourisme préside la cérémonie d’inauguration de l’hôtel NOOM ANP Journée mondiale contre la drogue : saisies de drogues d’une valeur de 13 milliards de FCFA au Niger Inforpress Cabo Verde com pesticidas abaixo do limite admissível mas frágil face à introdução fraudulenta do produto, José Teixeira Inforpress MpD “convicto” de que país irá atingir meta de um milhão de turistas até 2021- deputado Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro

Les diplomates optimistes sur l’aboutissement de l’accord avec le FMI


  7 Janvier      18        Coopération (5101), Economie (24030), Finance (3785),

   

Brazzaville, 07 jan (ACI) – La doyenne du corps diplomatique, l’ambassadeur de la République centrafricaine au Congo, Mme Charlotte Fayanga, a exprimé, le 5 janvier à Brazzaville, son optimisme à l’aboutissement de l’accord entre le Congo et le FMI.

«Nous gardons un réel espoir qu’un accord sera finalement trouvé en 2019, afin de permettre au Congo de retrouver un équilibre macroéconomique», a-t-elle dit au cours de la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an au Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso.

Par ailleurs, l’ambassadeur de la République centrafricaine a indiqué que cet accord avec le FMI et la Banque mondiale ne serait pas considéré comme une panacée, mais il faut y adjoindre une panoplie de mesures internes pour pouvoir atteindre les objectifs de développement que le Congo mérite.

Selon elle, les diplomates ont apprécié tous les efforts accomplis par le Président congolais pour la survie de la population au cour de l’année 2018, notamment la tenue du Forum national sur la retraite, du 14 au 16 décembre à Kintélé, banlieue nord de Brazzaville.

«Nous osons croire que la mise en œuvre des décisions issues de cette rencontre contribuera à l’amélioration des conditions de vie des personnes de 3 ème âge et permettra de mettre fin à la perception négative de la retraite», a souligné Mme Fayanga.

Au niveau sous régional, la doyenne du corps diplomatique accrédité au Congo a reconnu que M. Sassou-N’Guesso n’est jamais indifférent aux questions touchant à la paix et à la sécurité dans les Sous-Régions de l’Afrique centrale et Australe, et même ailleurs. «Nous vous savons constamment au chevet de la Libye, en tant que président du Comité de haut niveau de l’Union Africaine. La Centrafrique retient également votre haute attention, surtout avec le regain de violence observé en 2018», a souligné la doyenne du corps diplomatique.

Elle a aussi rappelé que l’apport de M. Sassou-N’Guesso, président de la CIRGL, et d’autres partenaires abouti à l’organisation et à la tenue des élections générales en RDC, en décembre dernier. «Nous avons particulièrement apprécié le message d’apaisement adressé à la classe politique, à la société civile et au peuple de la RDC par les Chef d’Etat de la CIRGL et de la SADC, réunis en décembre 2018 à Brazzaville», a-t-elle dit. (ACI)

Dans la même catégorie