AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019 AGP MEF : le gouvernement guinéen et le groupe de la Banque mondiale signent un accord de financement de projet de mobilité et de connectivité rurale AGP Le Président Alpha Condé lance le numéro d’immatriculation de la direction nationale des Impôts

Les écrivains congolais invités à plus d’engagement dans les écrits


  21 Novembre      38        Arts & Cultures (2293), Livres (272),

   

Kinshasa, 21 nov. 2016 (ACP). – Le directeur des arts et des lettres au ministère de la Cultures et des arts, M. Nzazi Tanzey, a appelé, lundi, les écrivains congolais à plus d’engagement dans leurs écrits aussi bien dans les recherches que dans les publications en vue d’inciter leurs compatriotes à la lecture, lors d’un entretien avec l’ACP en marge de la 4ème fête du livre célébrée le 18 novembre de chaque année.

Placée sous le thème « Roman noir et société africaine », cette 4ème édition, a-t-il dit, a été organisée dans le but de mettre en avant-plan la richesse de la littérature congolaise et de permettre des échanges pérennes et passionnantes entre les auteurs et le public.

Il a invité les jeunes écrivains congolais à emboiter le pas aux aînés qui ont de l’expérience dans la manière de peindre la société et surtout de dénoncer le mal qui ronge la communauté.

Cette cérémonie a connue la participation des écrivains du Sénégal, Fatou Keita, auteur du roman intitulé la « Petite pièce de Manndie », et congolais, Mukala Kadima Nzuzi, auteur de plusieurs écrits, notamment le roman « Théâtre et destin national du Congo ».

ACP/Kayu/May

Dans la même catégorie