AGP Gabon : Trois peaux de panthère saisies près du marché d’Oloumi AGP Gabon : Lancement de la deuxième phase du Projet de Développement agricole et rural AGP Gabon : La relance de l’économie de la CEMAC à l’ordre du jour du conseil des ministres de l’UEAC APS UN VOLET PAYSAGE PRÉALABLE À TOUTE AUTORISATION DE LOTISSEMENT OU DE CONSTRUCTION (OFFICIEL) Inforpress Brava: Autarquia inicia esta semana operação para capturar cães vadios na ilha Inforpress Covid-19:Três comunidades vão beneficiar de fundos para criação de actividades geradoras de rendimento – ONU-Habitat Inforpress Élections locales 2020: la campagne électorale démarre le 8 octobre et les candidatures doivent être soumises avant le 15 septembre Inforpress Estação Terminal de Cabo Submarino representa a “forte aposta” na transformação digital do País – primeiro-ministro Inforpress Ilha do Sal: Ministro apela taxistas a se comprometerem com o sector do turismo Inforpress JpD assinala Dia Mundial da Juventude com conferência sobre papel dos jovens nas próximas eleições autárquicas

Les Émirats arabes unis mettent en service la première centrale nucléaire du monde arabe


  1 Août      8        Monde (342), Photos (4157),

   

Abidjan, 1er août 2020 (AIP)- Les Émirats arabes unis ont annoncé samedi 1er août 2020, l’entrée en service de leur centrale nucléaire civile de Barakah, la première du monde arabe, dont la mise en service a été retardée à plusieurs reprises.

« Nous annonçons aujourd’hui que les Émirats arabes unis ont procédé, avec succès, à la mise en service du premier réacteur de la centrale de Barakah, la première du monde arabe », a tweeté le Premier ministre des Émirats et souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached al-Maktoum, selon la presse internationale.

« C’est un moment historique pour les Émirats dans leur objectif de fournir une nouvelle forme d’énergie propre à la nation », a indiqué pour sa part le représentant des Émirats auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Hamad Alkaabi.

Le premier des quatre réacteurs devait être mis en service fin 2017. La date de démarrage a été reportée à plusieurs reprises pour remplir les conditions légales de sécurité, selon les responsables, .

La construction est effectuée par un consortium mené par l’Emirates Nuclear Energy Corporation et par l’entreprise sud-coréenne Korea Electric Power Corporation, pour un coût estimé à 24,4 milliards de dollars.

Dans la même catégorie