APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Les enfants de « l’étude d’art pianistique » en concert


  8 Janvier      120        Musique (497),

   

Lomé, le 8 jan. (ATOP) – La 22ème édition de concert de piano des enfants s’est tenu le dimanche 7 janvier au palais de congrès de Lomé en présence du promoteur de cet évènement, Cyprien Espoir Agbetiafa.

Ce concert organisé par l’Etude d’Art Pianistique, un centre d’apprentissage de piano de M. Agbetiafa vise la promotion de la musique classique au Togo.

Au total, ils sont une quarantaine d’enfants à jouer divers types de chansons à savoir : des chants de noël, des chants populaires, traditionnels et autres. Ces enfants ont également joué des compositions classiques des  grands auteurs tels Mozart, Beethoven et Haendel. Parmi eux, se trouve un sourd muet qui a montré son talent en présentant un air mélodieux avec sa  flûte qui a retenu l’attention de l’auditoire.

Pour M. Agbetiafa, faire de la musique classique dès le bas âge, développe l’intelligence, l’endurance et la patience. Il a exhorté les parents à inscrire leurs enfants à l’étude pianistique pour évoluer dans le domaine musical.

Selon  deux des apprenants, Amenya Earl et Trupti Unnithan, le piano est une passion certes mais aussi une thérapie, un moyen d’oublier le stress.

Dans la même catégorie