AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Les enfants plaident pour plus d’attention à leur égard


  21 Novembre      7        Société (25511),

   

Aboisso, 21 nov 2020 (AIP)-Les enfants ont plaidé pour plus d’attention à leur égard à l’occasion, samedi 21 novembre 2020, à l’occasion de la célébration de la 31ème journée internationale des droits des enfants à Adaou, dans le département d’Aboisso.

La porte-parole des enfants, Brogué Zomadré Grâce, issue du village SOS d’Aboisso, a plaidé pour plus d’attention à leur égard. Elle a appelé à un engagement à écouter les enfants, à travailler à leurs cotés pour mettre en œuvre les changements auxquels ils aspirent et souhaité vivement que l’on brise le cycle de violence envers les enfants en s’appuyant sur la promotion de leurs droits.

Elle a dénoncé par conséquent les violations des droits des enfants observées à travers le monde et en Côte d’Ivoire par des agissements tels les viols, les violences, les enlèvements, la déscolarisation, les enfants gravement malades sans soutien, les enfants handicapés rejetés, l’exposition des enfants aux travaux dangereux, les migrations dangereuses entre autres.

Elle a souhaité que la voie des enfants soit entendue par les parents, les autorités administratives et politiques, les leaders communautaires, les éducateurs et enseignants et les guides religieux.

Le sous-préfet d’Adaou, Kra Raissa, a également dénoncé les violation des droits des enfants, notamment les maltraitances et les viols et promis que la loi sera appliquée face à ses agissements dans sa circonscription administrative.

Une communication sur le « cercle vertueux » faite par le coordonnateur national du plaidoyer au niveau des villages SOS, Aimons Désiré et les prestations artistiques des enfants ont meublé cette célébration locale de la 31ème édition de la journée internationale des enfants organisée par le village SOS d’Aboisso.

Dans la même catégorie