GNA SWAG congratulates Black Satellites on U-20 AFCON trophy GNA One Bullet’ Ansah Stops ‘One Time’ Quaye To Retain National Lightweight Title GNA Rampant Hearts cruise past 10-man WAFA to go third GNA Digitalization: the most impactful and revolutionary policy of Ghana since Independence GNA I will not interfere in chieftaincy issues GNA Making a positive difference for women: Working together is the panacea ANP Le Premier Ministre Birgi Rafini attendu à Tahoua pour le lancement de la construction d’un barrage hydro-agricole ANP Le Président Issoufou Mahamadou, lauréat du prix Mo Ibrahim 2021 APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro

Les enjeux de l’étude environnementale et sociale du projet de bitumage de la route Bocanda-Kouassikouassikro- Allangouassou expliqués aux populations


  20 Février      12        Société (29543),

   

Dimbokro, 20 fév 2021 (AIP) – Le bureau d’études CIRMA.CI a instruit les populations riveraines de Kouassikouassikro sur les enjeux de l’étude environnementale et sociale du projet de bitumage de la route Bocanda- Kouassikouassikro-Allangouassou, lors d’une rencontre d’information et de sensibilisation présidée vendredi 19 février 2021 par le préfet de département, Dogo Koffi Charles.

Le chef de mission, Dr N’guessan N’goran Olivier, a relevé à Kouassikouassikro l’importance de cette voie dans le développement économique et social de la région du N’Zi. Il a affirmé que l’étude apportera les informations suffisantes pour justifier, du point de vue environnemental, l’acceptation ou la modification, voire le rejet du projet ou la sélection d’une alternative, en vue de son financement et de son exécution.

Il a exhorté les chefs traditionnels à aider à l’identification correcte des riverains qui seront impactés en vue de leur dédommagement. Il a également insisté sur la reconnaissance des sites et forêts sacrés, et des cimetières qui seront touchés, promettant la tenue de réunions dans les villages pour écouter les attentes et aspirations des populations.

Le préfet Dogo a encouragé les populations de Kouassikouassikro à s’approprier ce projet. Il a demandé aux participants de relayer l’information auprès des populations locales avant la venue de l’équipe dans leurs localités. Il a souhaité que tous les problèmes soient posés et traités pour éviter les blocages lors de la réalisation des travaux.

(AIP)

Ik/kp

Dans la même catégorie