AGP Gabon: Des diplômes pour la 2ème promotion de l’Institut supérieur de commerce et de Gestion ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra

LES ENTREPRISES LOCALES INVITÉES À SE REGROUPER EN CONSORTIUM POUR FAIRE FACE À LA CONCURRENCE


  20 Octobre      31        Economie (12663),

   

Kaolack, 20 oct (APS) – Sidy Sarr Dieye, adjoint du gouverneur de Kaolack chargé des affaires administratives a souligné mardi la nécessité pour les entreprises nationales de se regouper en consortium afin de pouvoir faire face à la concurrence des firmes étrangères.

‘’Il faut que les hommes d’affaires se retrouvent dans des entités plus larges pour espérer créer des entreprises fortes et gagner des parts de marché face à la concurrence’’, a dit M. Dieye ;

Il s’exprimait au cours d’une rencontre de partage du rapport diagnostic du projet de master plan de la politique industrielle.

Il a souligné que la constitution de grands ensembles par les hommes d’affaires nationaux pourra permettre de prétendre à des marchés importants et faire face à la concurrence des entreprises étrangères’’.

Pour favoriser l’avènement d’une industrie nationale forte, les populations devraient également mettre en avant la préférence nationale, a ajouté l’adjoint du gouyverneur non sans inviter les entreprises locales à améliorer la qualité de leurs services.

M. Dieye a évoqué une sorte de discrimination positive dans certains cas, en citant par exemple le département de Guningunéo peu favorisé dans le cadre des investissements initiés par l’Etat.

Le consulatnt Modou Fall a de son côté profité de la rencontre pour faire un explosé sur la nouvelle politique industrielle du pays dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE).

Dans la même catégorie