GNA Parliament approves 81-million euro loan for Sekondi-Takoradi Water Project GNA NDC solicits massive votes in Zongo communities GNA Kwapong Nursing Training College bedevilled with inadequate physical infrastructure GNA NDC to empower 500 youth in New Juaben South on TVET GNA WAPCo organises free eye-screening for Kpone, Tema Manheam residents AGP Gabon/Covid-19 : «Je ne reculerai devant aucune décision pour protéger les Gabonais (es), en particulier sur le plan de la santé» (Ali Bongo Ondimba) APS LUTTE CONTRE LA TRAITE DES PERSONNES : UN OFFICIEL TIRE UN BILAN ’’GLOBALEMENT POSITIF’’ ANP Niger : Remise des attestations et diplômes de fin de cycle aux élèves et étudiants de l’IFTIC ANP Situation dans le Golfe : Le Ministre Kalla Ankourao réitère le soutien du Niger à l’Appel au cessez-le-feu ANP Niger : coup d’envoi des travaux de 3 projets dont la cimenterie de Kao dans la Région de Tahoua

Les envois de fonds vers l’Afrique en baisse de 21% en 2020 en raison du COVID-19


  7 Octobre      22        Economie (10027),

   

Addis-Abeba, 07/10/2020 (MAP) – Les envois de fonds vers l’Afrique seront revus à la baisse de 21% en 2020, soit 18 milliards de dollars de moins pour les personnes qui en dépendent en raison de la pandémie du COVID-19, a indiqué mercredi la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA-ONU), basée à Addis-Abeba.

Cette baisse est due aux effets graves que la pandémie du Covid-19 a eu sur les envois de fonds vers l’Afrique, principalement en raison de la situation des migrants dans les pays les plus touchés, selon un rapport intitulé «Préserver les envois de fonds à l’époque du COVID-19» qui a été lancé conjointement par la CEA-ONU et l’organisation anti-pauvreté ONE.

Le rapport note que les envois de fonds ont augmenté régulièrement au cours des dernières décennies et sont devenus le principal afflux financier dans les pays en développement, dépassant l’aide étrangère, les flux de capitaux privés et les Investissements directs étrangers.

«En Afrique, une personne sur cinq effectue ou reçoit des envois de fonds internationaux. Le COVID-19 a gravement affecté les envois de fonds vers l’Afrique, qui seront revus à la baisse de 21% en 2020, soit 18 milliards de dollars de moins pour les personnes qui en dépendent. Il est donc essentiel de préserver cette bouée de sauvetage essentielle pour l’Afrique », a souligné le Directeur de la Division de l’intégration régionale et du commerce de la CEA-ONU, Stephen Karingi.

«Alors que le monde entre dans une récession économique incomparable, les envois de fonds seront plus importants que jamais pour les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier celles qui n’ont pas accès aux filets de sécurité économiques et sociaux. Les gouvernements du monde entier devront prendre des mesures efficaces pour faciliter et stimuler les envois de fonds afin de soutenir la lutte contre le COVID-19 et, à terme, de bâtir un monde post-pandémique plus durable», a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie